Dimanche 17 janvier 2021

Jour 3 : Au grès du St Vincent, découvrons la vinification naturelle

Par Luther Beaumont | Publié le 03/12/2020 à 15:01 | Mis à jour le 03/12/2020 à 15:19
Photo : Luther Beaumont
The Wine Story Club Thibault Lavergne Vin Français Royaume Uni Domaine Grès Saint Vincent 2018 Cave Vignerons Estézargues

Noël approche et nous allons tous beaucoup trop manger. Alors pour ne pas avoir à grignoter les chocolats de l’Avent, la rédaction vous propose son propre calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, retrouvez au sein de nos articles quotidiens une fabuleuse histoire de vins.

Troisième jour de cette fabuleuse chasse aux trésors viticoles entreprise avec notre conteur de vins Thibault Lavergne. Chaque nouvelle trouvaille fait l’objet d’indices prodigués en amont par notre Wine Wizard, qui vont dans la continuité de la quête réalisée les jours précédents. Deux vins organiques nous avaient déjà été suggérés, pas question donc de déroger à la règle, en se risquant même à aller encore un peu plus loin dans la découverte de toutes ces différentes formes de viticultures qui composent désormais notre temps. Place désormais à la vinification naturelle, avec le Domaine Grès Saint Vincent 2018.

Ce vin rouge du Rhône aux arômes sudistes nous vient de la Cave des Vignerons d’Estézargues. Les vignes du domaine sont localisées sur le plateau, ancienne terrasse fluviatile Villafranchienne : galets roulés et argiles y sont associés et confèrent à ces sols un potentiel qualitatif remarquable. C’est sans nul doute une des cuvées les plus assemblées de la cave. La trame est, année après année, assurée par le Grenache, les vieilles parcelles donnant là tout leur potentiel. Syrah, Cinsault, Mourvèdre et Carignan sont aussi utilisés et apportent leurs singularités. Après le départ à la retraite de Claude puis de Maria, Patrick Vincent, leur fils, a repris les rênes de l’exploitation familiale.

La petite histoire du vin nature

L’originalité de cet élixir s’inscrit dans son positionnement en tant que “vin naturel”. Mais de quoi est-il question au juste ? Notre mage oenologue nous a apporté ses lumières. Le phénomène est apparu dans les années 60-70. Le pionnier en la matière fut le vigneron Marcel Lapierre, dans la région du Beaujolais. Il se posa la question suivante : “pourquoi ne pas essayer de devenir moins interventionniste au niveau des traitements chimiques ajoutés à la vigne ?”. Cela devait impliquer une très bonne hygiène dans le chai, une belle maturité de raisin, ainsi qu’une belle récolte. Si le raisin se gâte, cela peut être source de maladies, une vendange saine doit donc avoir lieu. “Tu ne peux pas te permettre de vendanger n’importe quoi !” S’exclame Thibaut.

Depuis Marcel Lapierre, de nombreux mouvements destinés à se soucier davantage de ce que nous buvons ont fait leur apparition. En leur sein, la volonté de préserver beaucoup plus la qualité intrinsèque du produit. Dans le cas de la vinification naturelle, le vigneron va jusqu’à utiliser ses propres levures. La fermentation va donc être déclenchée avec des levures endogènes et non exogènes. En d’autres termes moins issus du vocabulaire d’un enchanteur, nous en revenons au temps de nos grands-parents et arrière grands-parents ! Pendant des millénaires, les hommes ont accepté la fermentation qui s’opérait sous l’effet des levures présentes dans l’environnement sans rien connaitre des processus chimiques, microbiologiques et autres qui autorisaient cette transformation. Et ben la vinification naturelle, c’est tout ce dont il est question !

A l’égard de notre merveilleux breuvage du jour, aucune filtration ne s’opère. Tous les sédiments présentés naturellement dans le vin, qui constituent de vrais supports d’arômes et de richesse gustative, ont été volontairement laissés “tels quel” par notre vigneron Patrick Vincent. Comme tout vigneron nature qui se respecte, il souffre aussi très peu ses vins. Il ne vous reste vraiment plus qu’à vous emparer de ce troisième trésor…

Accédez au niveau supérieur de la quête des vins

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise de 10% exclusive. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin pour £13,41 la bouteille, au lieu de £14,90 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent !

Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux de remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

TROPHÉES 2021

Trophées des Français de l'étranger : dernières heures pour participer

Vous avez réussi à l'étranger ? Vous participez au rayonnement de la France et de la Francophonie à l'étranger ? Postulez et soyez mis à l’honneur au Quai d’Orsay au printemps-été 2021 !

Sur le même sujet