Lundi 25 janvier 2021

Jour 1 calendrier de l’Avent : Rabelais et son Chinon

Par Luther Beaumont | Publié le 01/12/2020 à 15:49 | Mis à jour le 01/12/2020 à 16:05
vin Londres français

Noël approche et nous allons tous beaucoup trop manger. Alors pour ne pas avoir à grignoter les chocolats de l’Avent, la rédaction vous propose son propre calendrier de l’Avent. Tous les jours jusqu’à Noël, retrouvez au sein de nos articles quotidiens une fabuleuse histoire de vins.

En ce 1er décembre, Thibault Lavergne, le conteur de vins présenté hier dans nos colonnes, ne m’a pas renseigné comme je pouvais m’y attendre. En ouvrant ma boîte mail ce matin, je ne découvrais pas l’élixir recommandé par notre spécialiste en la matière. Bien avant cela, notre Wine Wizard a souhaité me familiariser avec l’auteur François Rabelais. Plus précisément, je disposais dans le courriel de plusieurs passages d’un ouvrage intitulé : « Traité de bon usage de vin » ainsi qu’un autre extrait tiré du Tiers livre de Rabelais : Gargantua et Pantagruel. Par delà ces pages de lecture, quelques annotations de notre maître de potions. Grâce à elles, je commence à percevoir la fable dans laquelle il a souhaité nous embrigader pour entamer ce calendrier de l’avent composé de ces meilleures recommandations.

Car pas question de nous suggérer la première des 24 bouteilles sélectionnées par ses soins, sans nous livrer l’anecdote ou la parenthèse historique qui peut venir rendre tellement plus sympa et instructive cette humble dégustation.

Aventurons-nous donc sur la terre natale de Rabelais, tout autour de la commune de Chinon. En ce lieu est concocté le breuvage mis en lumière aujourd’hui. Nous allons très précisément faire escale à Panzoult, qui se situe à quelques kilomètres à l’est de Chinon, ce même village de Panzoult où Panurge, le compagnon de Pantagruel, alla interroger la Sybille sur son futur mariage. Au sein du Domaine de la marinière, le camarade vigneron de notre enchanteur se nomme Boris Desbourdes, qui pratique une viticulture organique aux multiples cuvées parcellaires. Le cépage travaillé est à 100% du cabernet franc. Thibault nous parle de ce vin rouge tel : « un vin de casse-croûte, de copains, de partage et d’amitié, parfait pour les plateaux de fromages ou de charcuterie comme les rillettes de Tours ». Après tout, Rabelais lui-même rédigeait : « Que le vin a de maintes qualités et guérit les maux de l’âme, voilà qui est certain. »

Tout devient clair désormais quant à la volonté de notre marchand : débuter ce calendrier de l’avent comme un allié soucieux de nous faire sourire plus que jamais en ces temps si bizarres.

Sachez de plus chers lecteurs, que de par ce statut de fidèles à notre édition, vous bénéficiez d’une remise de 10% exclusive. Vous pouvez donc partir en quête de ce vin de copains pour £13,40 la bouteille, au lieu de £14,90 habituellement. Pour ce faire, il vous suffit de contacter l’enseigne par mail en n’oubliant surtout pas de mentionner que vous faites partie du cercle des personnes qui nous lisent ! Vous pouvez aussi bénéficier de ce taux remise préférentiel sur l’ensemble de la carte de vins proposée par The Wine Story Club !

Nous nous languissons juste de vous retrouver demain pour le deuxième chapitre de ce calendrier de l’Avent aux pays des merveilles.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics ! 

Nous vous recommandons

Luther Beaumont journaliste Londres

Luther Beaumont

Prendre la decision de devenir journaliste demeure la concrétisation de ce que certains pourraient décrire comme une passion. Dans mon cas je la décrirais comme l'essence de ma curiosité.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet