TEST: 2269

L’immunité collective désormais exclue des projets du gouvernement

Par Elzéa Colomb | Publié le 08/07/2021 à 16:00 | Mis à jour le 08/07/2021 à 16:00
Photo : Duy Pham - Unsplash
Un groupe de personnes est assis de dos

Présentée comme le saint-graal, « l’immunité collective » a longtemps été considérée comme la solution à tous nos maux. Mais le gouvernement britannique ne semble désormais plus la considérer comme la solution miracle.

 

L’ immunité collective ne ferait désormais plus partie des plans du gouvernement, a déclaré Downing Street. Et pour cause, Paul Hunter, professeur de médecine à l’Université d’East Anglia a affirmé à Inews que le Royaume-Uni ne pourrait peut-être jamais atteindre ce seuil.

« Étant donné que le nombre reproductif (nombre R) de la variante Delta est de 8, l’immunité collective se situerait aux alentours de 88% de la population immunisée » a-t-il déclaré. Mais dans la mesure où « les vaccins sont légèrement moins efficaces contre le variant (une efficacité qu’il situe à environ 70%), l’immunité de près de 125% de la population serait nécessaire » ce qui en fait une « cible hors de portée », a-t-il conclu. Le scientifique a tout de même souligné que l’immunité collective n’était plus un besoin, dans la mesure où la vaccination se chargeait de réduire considérablement le risque de maladie grave.

Une nouvelle stratégie en remplacement ?

Le Daily Mail a rapporté que les responsables du ministère de la santé faisaient désormais référence à une stratégie d’« immunité hybride ». Cette nouvelle tactique impliquerait la vaccination des plus âgés ainsi que des personnes les plus vulnérables, combinée à une immunité naturelle acquise par infection chez les plus jeunes, chez qui les formes graves du virus demeurent très rares.

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale