TEST: 2269

Un grand plan de lutte contre les violences annoncé par Sadiq Kahn et la Met Police

Par Maël Narpon | Publié le 05/07/2021 à 15:54 | Mis à jour le 05/07/2021 à 16:18
Photo : King's Church International - Unsplash
Un policier anglais de dos dans une rue

Dans un communiqué du vendredi 2 juillet, le maire de Londres, conjointement avec la Metropolitan Police, a présenté un plan de lutte contre les violences d’une envergure sans précédent pour cet été.

 

Il s’agit là du plus grand plan mis en place à ce jour, impliquant la collaboration de toutes les différentes instances de lutte contre le crime. La police, la mairie, les autorités locales et autres partenaires de la justice pénale vont coopérer plus étroitement que jamais. La stratégie de réduction de la violence exposée par la Metropolitan Police pour cet été se basera sur une intervention rapide et des opportunités positives afin de prévenir toute violence. Pour ce faire, le maire a annoncé un investissement supplémentaire à hauteur de 2,4 millions de livres sterling dans des programmes cherchant à s’attaquer aux causes complexes et sous-jacentes de la criminalité.

 

L’accent sur la prévention plutôt que la répression

Cet investissement se fait par le biais de l’Unité de Réduction de la Violence (Violence Reduction Unit ou VRU, première unité de ce genre en Angleterre), afin de profiter à des jeunes d’âge scolaire durant l’été et au-delà. Il vient s’ajouter au montant record de £20 millions investi par Sadiq Khan dans la VRU, et se concentre sur des programmes visant des quartiers tels que Brent, Enfield, Barking & Dagenham, Havering, Redbridge, Waltham Forest (où des mentors pour les 11-16 ans seront proposés) et Camden (accompagnement des jeunes vulnérables de 12 à 25 ans).

La VRU mène une approche de santé publique dont ont déjà bénéficié plus de 80 000 Londoniens grâce notamment à un investissement de sa part de £4,4 millions au travers des 32 quartiers, permettant de proposer des activités positives aux jeunes ainsi que de l’accompagnement et du soutien aux familles.

 

La mise en oeuvre de moyens colossaux

Au moment de la publication de ce communiqué, le maire se joignait aux officiers de police de la Metropolitan pour une patrouille à Kentish Town afin de constater de ses propres yeux le travail fourni dans le but d’assurer la sécurité de cette zone. Un milliard de livres sterling a été investi au total en faveur du maintien de l’ordre, permettant la présence de 1300 policiers supplémentaires dans les rues de Londres. Jamais un maire n’y avait consacré autant d’argent. £46 millions de fonds ont également été alloués aux services de soutien des victimes de crimes.

« Lutter contre la violence et rendre notre ville plus sûre est ma priorité numéro un et je suis déterminé à être ferme sur la criminalité avec le soutien de la police métropolitaine, et ferme sur les causes complexes de la criminalité, avec le soutien de nos communautés », déclare-t-il.

Outre la présence accrue de policiers dans les rues, le commissaire adjoint de la Metropolitan Police, Nick Ephgrave, lance un appel à ses concitoyens : « Nous utiliserons toutes les ressources et tactiques disponibles pour protéger cette grande ville, mais nous avons besoin de l'aide de la communauté, qui doit nous dire ce qu'elle sait sur ceux qui commettent des actes de violence, utilisent des armes, rejoignent des gangs et trafiquent les drogues qui alimentent la violence. Il ne s'agit pas de dénoncer, mais de sauver une vie ou d'éviter que quelqu'un aille en prison. Il y a tellement de bon travail en cours dans les communautés. Mais il faut que d'autres suivent. Ensemble, nous pouvons lutter contre la violence et rendre Londres plus sûre. »

 

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale