Mercredi 20 janvier 2021

« Dix petits nègres » d’Agatha Christie débaptisé : le public divisé

Par Amandine Guiony | Publié le 01/09/2020 à 17:51 | Mis à jour le 01/09/2020 à 18:01
Agatha Christie dix nègres

Le mot « nègre » devient tabou ! Cité 74 fois, il sera donc banni de la nouvelle édition du célèbre roman policier, vendu à plus de 100 millions d’exemplaires à travers le monde.

« Nous ne devons plus utiliser des termes qui risquent de blesser : voilà le comportement à adopter en 2020 ». Une décision prise par l’arrière petit fils de l’auteure, James Prichard, qui s’est justifié sur RTL.

« Agatha Christie était avant tout là pour divertir et elle n’aurait pas aimé l’idée que quelqu’un soit blessé par une de ses tournures de phrases », a-t-il encore affirmé.

« Dix petits nègres », devient donc « Ils étaient 10 ». Exit le mot « nègre », place au politiquement correct. Et l’adaptation ne s’arrête pas là puisque l'île du Nègre, principale scène de l’action du roman, est rebaptisée « l'île du soldat ».

Le lectorat divisé

« On peut tout lisser mais un livre se replace dans son temps ». « Au lieu de juger, on devrait lire », souligne François Busnel, fondateur de la Grande Librairie.

Les amateurs de littérature s’indignent de ce choix « dans l’air du temps » mais qui ne fait que dénaturer l’oeuvre de l’auteur, écrite a une période différente et adaptée des dizaines de fois au cinéma.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

Étudiante en journalisme international à l’École Du Journalisme de Nice et au Griffith Collège du Dublin.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet