TEST: 2269

Découvrez Requin Chagrin la Dream Pop à la française

Par Virginie Gilkes | Publié le 01/04/2021 à 14:33 | Mis à jour le 06/04/2021 à 14:48
Photo : Requin Chagrin - Instagram
Requin chagrin rock dream pop

Requin Chagrin est un nom qui reste bien en tête grâce à la rime et son caractère singulier. Avec le dernier single du groupe « Déjà-Vu » diffusé par les radios françaises, de retour au pays vous ne pourrez pas passer à côté.

Vous connaissez le groupe californien Beach House ? Requin Chagrin pourrait en être l'équivalent en France, avec cette ballade nostalgique et mélancolique, cette dream pop à la française et pourtant imprégnée d’un son très anglo-saxon. Le journal The Independent en a même fait un article, encensant le single, le portant au firmament.

 

Un single plein de références

Le son garage et surf qui définissait Requin Chagrin dans le tout premier album a mûri avec le temps et est devenu plus langoureux, moins ‘reverb’, laissant place à un synthé omniprésent qui donne des frissons. Ash Workman s’est occupé du son (Christine and the Queens, Metronomy, Veronica Falls) et Chab (Daft Punk, AIR, Sebastian) du mastering.

De sa voix qui fait écho, Marion nous enveloppe de rêves étoilés, ce ton grave mais originaire des yéyés un peu tendance Françoise Hardy et que l’on reconnaît bien, un « déjà vu autre part ». Comme cette histoire d'amour dont « les balles atterrissent en plein cœur » cette chanson nous touche en plein cœur à la manière d'une étoile filante personnifiée. Marion nous a habitués à des paroles contemplatives et ce titre semble prendre la suite d’une histoire qui a commencé bien avant. Cette fois les souvenirs ont pris le dessus et nous nous laissons charmer et émerveiller par la beauté du ciel. Dans une interview, Marion confie que l’inspiration lui est venue au moment des Perséides, ces étoiles filantes qui éclairent le ciel vers le 15 août, instant particulier où il est conseillé de faire un vœu pour recommencer tout à nouveau. J’y vois moi comme un présage, une quête de l’"après" durant nos temps incertains et chamboulés...

 

Les racines musicales de Marion

Originaire de Ramatuelle dans le sud de la France, Marion a commencé la guitare très tôt, vers 12 ans. Elle a continué avec la batterie qu’elle affectionne particulièrement. A Paris, à ses débuts, elle a évolué dans plusieurs groupes, mais c’est bien Requin Chagrin qui « synthétisait la musique que j'écoutais », des sons originaux et en français. Indochine a marqué ses années ados, puis elle a flashé sur La Femme. Ces deux groupes ont eu une influence majeure sur la suite des événements.

D'où sort ce son garage ? C’est la compilation Nuggets qui lui a ouvert l’esprit. Elle a été frappée par les sons ‘reverbs’ et l'écho qui en sortait. Marion n’est pas douée que pour les instruments, elle est aussi dessinatrice. Elle réalise également ses propres montages vidéo et ce sont ses teasers faits main qu’on a pu découvrir pour la sortie du single et de l’album.

 

Requin Chagrin, un drôle de nom pour une drôle de dame

Requin Chagrin à double sens comme ses chansons, un vrai nom pour un requin et métaphore de la nostalgie qui caractérise si bien Marion. Greg est à la basse et Gaël à la guitare, et toujours Marion aux manettes de tout le reste ! Avec un style indéfini, entre la new-wave 80 et le garage 2000, Requin Chagrin porte son attention sur le futur tout en gardant son âme nostalgique.

 

Un clip glamour

Dans son dernier clip, Marion est habillée par Paco Rabanne, glamour tout en paillettes, dans un style androgyne et belle comme Bowie. Elle évolue dans un décor bleuté à la David Lynch et flotte dans les vagues et les voiles, indéfinissable dans le temps. Une vidéo qui colle à son univers avec des éléments des années 60 à 80. En l’espace d’une semaine après sa sortie, le clip a dépassé les 100 000 vues.

 

Deux albums en l’espace de trois ans et beaucoup d’apparitions sur scène

Marion nous a habitués à cette ambiance à la sauce aigre-douce, avec le précédent EP Semaphore sorti en 2019. Cet album avait été produit en collaboration avec le producteur de La Femme.

Pour la petite histoire, Requin Chagrin a émergé de la scène underground en 2016 avec leur premier EP du même nom, sous l'aile de la collective La Souterraine. Marion, multi-instrumentiste, et maître de toutes les musiques, avait posté son premier titre Adelaide sur Soundcloud et La Souterraine l'avait remarquée. Elle a très vite décidé de monter un groupe et c’est là qu'elle a formé Requin Chagrin et sorti le premier EP du même nom. Projeté dans les plus grands festivals et grandes salles en l'espace d'une année, le groupe s’est très vite émancipé. Il était déjà le chouchou des fanzines rock et gros magazines comme les Inrockuptibles. Très vite, il s’est retrouvé sur la scène du Pitchfork Festival et plusieurs autres gros festivals de l’été. Leur son garage surf collait parfaitement à l'atmosphère estivale.

 

Son chemin l’a amené à Nicola Sirkis et son label KMS

La destinée de Requin Chagrin a pris la grande route en décembre 2016 avec les Transmusicales de Rennes où Nicola Sirkis, incognito, est venu les voir, curieux de leur son, après avoir entendu leur cover des Plus Mauvaises Nuits. Il en est ressorti complètement séduit. En septembre 2017, Nicola dévoile son nouveau label, KMS Disques avec son premier groupe signé : Requin Chagrin ! Marion a toujours revendiqué son admiration pour le groupe qu’elle suit plus particulièrement depuis l’album Paradize. Imaginez-vous vous retrouver travailler avec votre idole ! Nicola invite alors Requin Chagrin à ouvrir la tournée « 13 » le 16 février 2018 à l'Hôtel Accord Arena et là le grand voyage a commencé sur les grandes scènes durant 17 dates. Pourtant Requin Chagrin reste sobre et garde les pieds sur terre. Les fans d'Indochine qui ont découvert le groupe avec leur idole sont séduits eux aussi et vont les voir à leurs propres concerts, les soutiennent à chaque sortie de disque sur les réseaux sociaux.

 

La pochette

La pochette de l’album est une illustration de M. Guy Billout dont Marion adore le travail. Elle résume toute l’ambiance. Marion dit sur son compte Facebook : « Cette image a tout de suite fait écho au nom de l’album ‘Bye bye baby’ qui sonne chez moi comme un nouveau départ, une nouvelle aventure et pourquoi pas un road trip à bord d’une belle voiture américaine, tout en prenant le temps de s’arrêter par moments pour regarder les étoiles ».

En attendant de les voir en Angleterre, vous pourrez revoir Requin Chagrin sur Arte en concert dans Open Stage qui a eu lieu le samedi 27 mars 2021. 52 minutes de bonheur avec les anciens tubes et des nouveaux titres dont Déjà-Vu pour attaquer.

Déjà-Vu a fait son entrée sur toutes nos plateformes et l’album dont la sortie est prévue le 9 avril, est déjà en précommande sur les plateformes de la Fnac.

Instagram : requin_chagrin

Twitter : @requin_chagrin

Facebook : Requin Chagrin

Sortie de l'album Bye Bye Baby : 9 Avril 2021

 

Virginie Gilkes journaliste Londres

Virginie Gilkes

Journaliste, marathonienne et professeur de langues avec la passion des voyages et de la musique.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale