Mardi 22 septembre 2020

Découvrez le bâtiment temporaire qui va remplacer le Parlement

Par Charles Flageul | Publié le 30/08/2020 à 20:00 | Mis à jour le 08/09/2020 à 13:36
architecture parlement rénovation

Tandis que la rénovation des deux chambres du Parlement britannique est en cours, l’architecte Norman Foster a récemment dévoilé la maquette d’une structure temporaire et réutilisable qui pourrait accueillir les membres du Parlement le temps des travaux de restauration.

 

Véritable prouesse architecturale, l’œuvre de Norman Foster représenterait une coquille en verre et en acier transparente inspirée du dôme du Crystal Palace construit par Jospeh Paxton à l’occasion de l’Exposition universelle de 1851.

Créé en collaboration avec le promoteur immobilier John Ritblat, la structure temporaire serait divisée en deux parties avec d’un côté la chambre des communes et de l’autre la chambre des Lords. Des bureaux et des salles de comité seraient également mis à la disposition des 650 membres du Parlement. Construit à seulement 400 m du palais de Westminster sur la Horse Guards Parade, la structure pourrait remplacer la chambre des débats où les députés britanniques votent habituellement les lois.

Alors que le projet de Foster et Ritblat a été rejeté il y a trois ans, le Parlement britannique est revenu sur sa décision compte tenu des coûts et des difficultés de restauration du Palais de Westminster. Avec un coût élevé à 300 millions de livre, Foster affirme que son bâtiment démontable serait une incroyable opportunité car il permettrait au Royaume-Uni de sauver du temps et de l’argent. Réutilisable quand le Palais sera rénové, la structure a été conçue comme une solution alternative au projet de redéveloppement de la Richmond House pris en charge par l’agence d’architecture, Allford Hall Monaghan Morris.

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics.

Nous vous recommandons

Charles Flageul - Journaliste Londres

Charles Flageul

Étudiant en Troisième Année à Sciences Po Aix, je me destine au reportage vidéo.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

EDITO

Pandémie : pendez-moi !

Où sont passés les plaisirs simples de la vie ? Je me suis réveillé ce matin avec cette question qui revient inlassablement, comme le bilan journalier du nombre de victimes liées au coronavirus.

Sur le même sujet