Lundi 25 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Criminalité : « Le gouvernement est responsable » selon Sadiq Khan

Par Marie Colombier | Publié le 07/03/2019 à 13:06 | Mis à jour le 07/03/2019 à 13:54
Criminalité Londres Sadiq Khan Gouvernement

Ce matin sur différents médias (radio « Leading Britain’s Conversation », Skynews), Sadiq Khan répondait aux questions des Londoniens sur la hausse de la criminalité.

Dans un contexte de criminalité galopante, les responsables politiques sont mis en cause. Cette année, il y a déjà eu 10 meurtres d'adolescents par arme blanche (21 meurtres à Londres tous âges confondus). Le NHS a révélé que le nombre d’adolescents âgés de moins de 16 ans traités pour des agressions par couteaux ou autres objets tranchants a augmenté de 93 % en cinq ans. Parallèlement, en trois ans le nombre d’adolescents ayant commis des meurtres ou agressions par arme blanche a augmenté de 77 %.

Ce matin, sur deux médias, Sadiq Khan s’est déchargé de sa responsabilité en la renvoyant sur le gouvernement. En effet, nombreux sont ceux qui pointent Theresa May du doigt pour son inaction et ses nombreuses coupes budgétaires en défaveur des forces de police durant son mandat de ministre de l'Intérieur. Encore aujourd’hui quand elle déclare qu’il n’y a pas de corrélation directe entre la hausse du nombre d’agressions au couteau et la baisse des effectifs de la police.

Selon Sadiq Khan, il ne peut pas faire beaucoup plus à son niveau : « 80 % du financement des forces de l’ordre viennent du budget central. En gros 20 % vient du City Hall et j’ai maximisé cela autant que possible ». En effet, il a utilisé une partie de la council tax mais également du chiffre d’affaires des entreprises pour investir dans la prévention et le maintien de l’ordre. Il privilégie les actions préventives grâce notamment à la création d’un fonds pour la jeunesse de £45m. Aujourd’hui il milite en faveur d’une baisse des exclusions scolaires.

Mais pour Sarah-Jane Mee (Skynews), ces actions sont donc insuffisantes face à la crise majeure qui touche le pays : « que compte faire le maire de Londres, celui qui avait mis la lutte contre la criminalité au cœur de sa campagne électorale ? ». Sadiq Khan estime que c’est au gouvernement d’augmenter le nombre d’officiers de police (10 000 selon lui) pour résoudre cette crise.

Dans le même sens, James O’Brien (radio LBC) a voulu engager la responsabilité personnelle du maire de Londres en le poussant à donner une date butoir au-delà de laquelle il devrait démissionner s’il échouait sur ses objectifs. Sadiq Khan a seulement répondu « qu’il souhaitait une réduction du nombre d’agressions des moins de 25 ans ainsi que du nombre d’homicides – cette année ».

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet