TEST: 2269

Quand Theresa May est accusée de distribuer des pots-de-vin

Par Marie Colombier | Publié le 04/03/2019 à 14:35 | Mis à jour le 04/03/2019 à 18:23
Photo : Tolga Akmen / AFP
Theresa May accusée de distribuer des pots-de-vin

Le gouvernement britannique vient d’annoncer qu’il déploierait un financement pour les régions les plus délaissées. Le seul hic : ce sont celles qui refusent l’accord de Theresa May.

Le fonds prévu par le gouvernement « the Stronger Towns Fund » – de 1,6 milliards Livres sterlings – permettrait de relancer la croissance économique des régions délaissées, notamment dans le nord et les midlands. Mais ces régions, largement en faveur du Brexit, attendent depuis des années une aide financière du gouvernement pour relancer l’économie, créer des emplois et financer la formation. Le gouvernement est accusé de ne pas avoir su gérer un croissance économique homogène sur le territoire et d’avoir réalisé des coupes budgétaires en défaveur de ces régions.

Une démarche qui semble clairement intéressée

Le gouvernement est accusé de soudoyer les députés pour qu’ils votent en faveur de l’accord de Theresa May le 12 mars prochain. Les députés travaillistes répètent en boucle que leur vote n’est pas à vendre et que cet investissement aurait dû être fait depuis bien longtemps. Anna Soubry, députée du nouveau groupe indépendant, est sidérée: « Theresa May est si désespérée qu’elle est prête à tout ».

Le secrétaire d’état, James Brokenshire, réfute catégoriquement l’idée d’un chantage : « cet argent est prévu quel que soit le résultat du 12 mars. Nous souhaitons redémarrer la croissance économique de ces villes, qu’elles ne soient plus délaissées. Il est évident que nous souhaitons sortir avec un accord négocié, mais cela n’a rien à voir. »

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale