Confinement : au moins 250 000 personnes ont quitté Londres

Par Constance Hamm | Publié le 13/05/2020 à 19:11 | Mis à jour le 13/05/2020 à 19:29
Photo : Priscilla de Preez - Unsplash
confinement fuite campagne

A l’annonce du confinement, de nombreux parisiens ont quitté la capitale pour rejoindre leur résidence secondaire ou familiale. En a-t-il été autant pour la capitale britannique ?

 

Encore une bonne raison de comparer les deux capitales. Début mars, à l’annonce du confinement, presque 200 000 parisiens ont quitté la ville pour s’enfermer au grand air, dans leur résidence secondaire ou familiale. En ajoutant la banlieue parisienne, ce chiffre grimpe à 1 million de personnes. C’est un véritable exode urbain qui s’est réalisé en seulement quelques jours !

Londres peut-elle se vanter d’avoir su contenir ce mouvement de population ? Une étude de l’Université d’Oxford montre qu’au moins 250 000 personnes ont quitté Londres au début du lockdown pour rejoindre les zones rurales.

Mais comment expliquer un écart si important alors que le Grand Paris et Londres ont des superficies et populations presques identiques ?

Les deux métropoles comptent chacunes plus de 8 millions de résidents sur une surface quasi identique de 1572 km² pour Londres et 1305 km² pour la région parisienne. Mais la ville de Paris concentre plus du quart de la population francilienne. Les parisiens ont donc moins d’espace que les londoniens qui sont mieux répartis sur l’ensemble du Grand Londres. Londres a-t-elle réussi à convaincre ses d’habitants grâce à ses nombreux espaces verts ou les contrôles ont-ils été plus stricts ?

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Constance Hamm journaliste

Constance Hamm

Juriste de formation, je me consacre à l’enseignement. Je suis passionnée par la protection de l’environnement et l’ouverture internationale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale