Qui est Liz Truss, la nouvelle Première ministre à la place de Boris Johnson ?

Par Colin Porhel | Publié le 05/09/2022 à 14:00 | Mis à jour le 06/09/2022 à 11:20
Photo : Policy Exchange - Creative Commons Attribution 2.0 Generic license
Liz Truss est devenue la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni

Après un début de campagne compliqué, l’actuelle secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères accède aujourd'hui à la fonction de Première ministre du Royaume-Uni à la place de  Boris Johnson. Une élection qui marque la consécration de celle dont le modèle n’est autre que Margaret Thatcher.

 

Liz Truss, la secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, a été élue en tant que Première ministre britannique ce lundi 5 septembre 2022. Six ans après le triomphe de Theresa May, Downing Street accueille ainsi une nouvelle Première ministre dans ses locaux. Qualifiée de justesse pour le duel final face à Rishi Sunak – Penny Mordaunt, arrivée en troisième position, n’a recueilli que huit voix de moins qu’elle –, Liz Truss était pressentie comme favorite. 

 

Le système électoral, qui donne désormais la main aux membres du Parti conservateur et non plus aux seuls députés, avantageait la native de Leeds depuis un certain temps. L’élue de South West Norfolk, qui se présentait comme la candidate du « changement », disposait ainsi d'une avance confortable.

 

Partisane de l’Union européenne, puis fervente défenseuse du Brexit

Car le changement, Liz Truss le connaît mieux que personne. Issue d’une famille de gauche, la diplômée d’Oxford grandit avec un père professeur de mathématiques et une mère militante pour le désarmement nucléaire. Petite, elle accompagne même cette dernière à des manifestations. Quand elle s’engage finalement à la droite de l’échiquier politique, ses proches sont stupéfaits. Mais peu importe, la jeune femme trace sa route et défend d’abord ses idées au sein du Lib Dems, plutôt classé au centre.

 

Après une dizaine d’années passées à travailler dans le privé, elle devient conseillère locale dans le sud-est de Londres, avant d’être élue députée dans la circonscription de South West Norfolk en 2010 sous les couleurs du Parti conservateur. Dans un premier temps opposée à la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, elle affirme ne pas vouloir « que [ses] filles grandissent dans un monde où elles ont besoin d'un visa ou d'un permis pour travailler en Europe ». Elle change finalement d’avis en 2017 et devient l'une des architectes du projet de loi controversé outrepassant les dispositions spécifiques à l'Irlande du Nord, en violation du droit international selon les Européens.

 

Quelle politique pour Liz Truss ?

Toujours présente dans le gouvernement de Boris Johnson, Liz Truss entend néanmoins se démarquer de son prédécesseur dans sa future politique économique. Elle promet ainsi de réduire la pression fiscale « dès le premier jour ». Une position vivement critiquée par son concurrent Rishi Sunak, qui a régulièrement son « conte de fées » au cours de la campagne. Un point de désaccord qui a constitué l’une des seules grandes différences de projet entre les deux conservateurs. En matière de politique environnementale, Liz Truss s’engage à maintenir l’objectif d’atteindre la neutralité carbone en 2050.

 

Elle soutient également le projet d’expulsion des demandeurs d’asile arrivés illégalement sur le territoire britannique vers le Rwanda, allant jusqu’à le qualifier de « complètement moral ». Elle juge également nécessaire de relever le budget de la défense à moyen terme.

 

Grande admiratrice de Margaret Thatcher, elle devient la troisième femme de l’Histoire à devenir Première ministre du Royaume-Uni.

 

Que pensez-vous de Liz Truss ?
Choices
Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale