Mardi 25 janvier 2022
TEST: 2269

Au Royaume-Uni, un homme se présente aux urgences avec un obus coincé dans le rectum

Par Judith Chouzenoux | Publié le 06/12/2021 à 18:02 | Mis à jour le 07/12/2021 à 14:51
Photo : Taylor Peake - Unsplash
Petit missile blanc

Une équipe de déminage a été appelée en urgence dans un hôpital du Royaume-Uni la semaine passée. Leur mission : extirper en toute sécurité l’obus de mortier coincé dans les fesses d’un homme.

 

En fin de semaine dernière, les urgentistes du Gloucestershire Royal Hospital, un comté situé dans l'ouest de l’Angleterre, ont accueilli un patient avec un problème assez insolite. Bien qu’habitué aux situations cocasses, les médecins n’ont pas pu contenir une part d’inquiétude lorsqu’un passionné d’objets de guerre s’est présenté avec un obus de mortier coincé dans le rectum.

 

L’équipe de déminage appelée d’urgence en renfort

Face à la dangerosité de la situation, et de peur que ce corps étranger explose en plein milieu de l’hôpital, le Bomb Squad de la région a été appelé en urgence. Le ministère de la défense a confirmé que les troupes du 11e régiment de neutralisation des explosifs et munitions se sont précipitées aux urgences du Gloucestershire Royal Hospital, après avoir été informées par la police « qu'un patient s'était présenté avec une munition dans le rectum. » Cette dernière avait cependant déjà été extirpée par les urgentistes avant leur arrivée.

 

Un communiqué rapporte que l’équipe « a confirmé que l’obus n’était pas chargé et ne présentait donc pas de danger pour le public. » Il précise également que « c'était un projectile solide. Un gros morceau de plomb, pointu, conçu pour déchirer le blindage d'un char. » Heureusement pour le personnel médical, ce dernier n’était au final « qu’un morceau de métal inactif » ne causant « aucun risque pour la vie, du moins pour celle de quelqu'un d’autre. »

 

Le monsieur aurait « trébuché dessus pendant son ménage »

L’homme, un passionné de l’armée qui reste anonyme pour des raisons évidentes, a expliqué aux médecins avoir trouvé l'obus en faisant le ménage dans sa collection d'objets de guerre. Le Gloucestershire Live rapporte qu’il aurait alors « trébuché » et serait tombé sur le cylindre de 57 mm.

 

Selon le tabloïd britannique The Sun, le collectionneur a pu rentrer chez lui sain et sauf et devrait se rétablir complètement, avec en prime une anecdote plutôt insolite à partager - ou pas.

 

Un événement qui a beaucoup fait rire les internautes

Internet est parfois un peu méchant, et les mésaventures du pauvre monsieur ont vite fait le tour du monde. Chacun y est allé de sa petite touche d’humour, participant rapidement à la montée du mot « rectum » dans les tendances twitter.

 

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir