Un pull de Noël de chez M&S fait fureur chez les prêtres britanniques

Par Judith Chouzenoux | Publié le 29/12/2021 à 18:45 | Mis à jour le 29/12/2021 à 18:45
Photo : Saint John Seminary - Unsplash
Des prêtres de dos dans une église

Une drôle de tendance semble se propager au sein du clergé britannique : un pull de Noël noir de chez Marks & Spencer rencontre un succès inattendu auprès des femmes prêtres.

 

On est loin de s’imaginer à quel point les prêtres peuvent être stylés en 2021. Après avoir fait leurs premiers pas sur TikTok, certains ont décidé d’abandonner les traditionnels cols romains ecclésiastique, soutanes, surplis et autres chasubles qui font le parfait équipement du clergé, pour une tenue plus modernes et inattendue : un pull de Noël de chez Marks & Spencer griffé de l’inscription « Believe. »

 

#TeamBelieve

Si vous vous perdez ces jours-ci sur Twitter, vous tomberez peut-être sur sa partie ecclésiastique et sur les nombreux révérends qui “live tweet” sur les news de la vie de Jésus. Avec un oeil attentif, vous remarquerez sûrement que, s’ils sont tous différents, un point commun les relie - et ce n’est pas seulement la foi - mais bien un pull de Noël noir, vendu chez M&S pour £19.50, sur lequel on peut lire le mot « Believe » inscrit en couleurs vives.

 

La popularité de ce pull est devenue telle qu’une véritable communauté est en train de se construire au sein des religieux britanniques sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #Believe.

 

« Le nouvel uniforme du clergé »

En utilisant le hashtag, la révérende Kate Bottley a tweeté : « Comme la plupart des ecclésiastiques que je connais, j'ai acheté ce pull à @marksandspencer. » Mais cette dernière est loin d’être la seule à s’être affichée avec sa nouvelle acquisition. Des centaines de photos pullulent sur internet au point que l’évêque de l'Église d'Angleterre a décrit le pull comme étant « le nouvel uniforme du clergé. »

 

Pour Claire Jones, vicaire à Bodmin dans les Cornouailles, cette folie du pull de Noël s’explique par le fait que « les gens veulent quelque chose d'amusant et d'intéressant à porter lors des chants de Noël et des crèches dans les écoles. » La vicaire note cependant que « ce n'est peut-être pas ce que M&S voulait » mais que cela correspond toutefois à « ce qu'est vraiment Noël. »

 

Une trend à l’origine de nombreuses blagues et projets de religieux britanniques

L’engouement autour de ce nouveau pull sacré à beaucoup fait rire les internautes et les ecclésiastiques eux-mêmes. Dans un tweet, Leigh Greenwood, un pasteur baptiste, s’est amusé : « Pensez-vous que @marksandspencer ont déjà réalisé qu'il sont devenus le fournisseur officieux des pulls de Noël du clergé ? » Selon The Guardian, une femme prêtre serait, elle, en train de réaliser un montage photo présentant plus de 200 membres du clergé arborant fièrement leur sweat Believe.

 

Un pull si mignon que même les hommes en sont jaloux

Il apparaît que même les hommes du clergé ont succombé aux charmes de ce petit haut. Mais certains, pour qui la taille XL de ce pull initialement taillé pour les femmes n’est pas assez grande, se sentent exclus de cet événement du monde béni de la mode.

 

Richard Frith, un clerc de Southwell minster, a réagi à cette injustice sur Twitter : « Je déteste les pulls de Noël avec une passion dévorante - ils représentent le consumérisme saisonnier dans ce qu'il a de pire, surtout lorsque les écoles s'attendent à ce qu'ils soient portés par des enfants qui seront devenus adultes l'année suivante - et qui ne pourront donc plus les remettre. Mais même moi, j'achèterais probablement un de ces pulls #TeamBelieve s'il existait une version masculine. »

 

M&S ravie par les réactions de ses clients

La marque, qui ne s’attendait sûrement pas à un tel engouement pour ce pull de la part de l’Eglise, s’est réjouie que ses clients aient adopté « les messages optimistes et positifs » de ses vêtements de Noël. Dans un communiqué, un porte-parole de Marks & Spencer s’est enchanté : « Après une nouvelle année difficile, nos créateurs - et nos clients - ont adopté des messages d'optimisme et de bien-être à l’image de « fabuleux » et de « croire » qui se sont avérés très populaires - comme le montrent les messages postés sur le #TeamBelieve »

 

Judith Chouzenoux - Journaliste Londres

Judith Chouzenoux

Etudiante à Sciences Po Aix, spécialiste de pas grand chose, curieuse d’à-peu-près tout.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale