TEST: 2269

Messieurs, par pitié, visionnez ce qu’il vous plaît !

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 24/05/2021 à 15:43 | Mis à jour le 25/05/2021 à 12:29
Photo : Joanna Nix - Unsplash
Un homme pose, une fleur à la main et un arbre en fleurs roses derrière lui

La comédie romantique, c’est l’assurance de passer une soirée loin des préoccupations extérieures, mais aussi des tableaux sombres dressés par la plupart des séries en vogue actuellement. Alors pourquoi en faire une histoire de genre ?

 

Alors que beaucoup d’hommes m’ont partagé, enthousiasmés mais à demi-mot, leur expérience d’une comédie à l’eau de rose, et alors que le temps britannique est si maussade en ce moment… plus rien ne doit vous retenir, très chère gente masculine !

Car les films et séries qui parlent d’amour ont la peau dure chez les représentants de la sacro-sainte masculinité. J’ai eu la curiosité de faire quelques recherches en ce sens dans la section ‘notes du public’ de la plus grande base de données cinématographique du web, IMDB, et les résultats ne m’ont pas surprise aussi décevants qu’ils puissent être.

Sur des blockbusters pleins d’action et d’aventures, les avis reçus par des films comme Men in Black : International, The Dark Night ou Avengers : Endgame sont principalement déposés par des utilisateurs masculins de la plateforme. Pourtant, les critiques féminines se montrent tout autant généreuses quant à leurs notations que les hommes.

A contrario, lorsque l’on se penche sur les films romantiques, on constate que nos pairs mâles, cette fois ci minoritaires, laissent près d’un point en moins dans la note sur 5 étoiles qu’ils attribuent à des contenus tels que Le Journal de Bridget Jones, Gossip Girl ou encore Princesse Malgré Elle. Preuve d’une injonction sociale à aimer ou non certains genres selon la concentration de testostérone ? Peut-être bien.

Alors certes, certains de ces films au même titre que les films d’action, reproduisent des stéréotypes pas forcément modernes, mais avouons-le : un peu de prise de recul et de popcorn tendront à égayer très franchement un après-midi dominical, en plaisir solitaire, entre amis ou avec l’élu(e) de notre cœur.

J’entends bien le sentiment un peu honteux de ne pas avoir pris le temps de streamer le dernier film d’auteur sélectionné à Cannes, et de s’être rabattu plutôt sur le vieux DVD des amours tumultueuses de notre Bridget nationale. Mais nous avons tous besoin d’un peu de légèreté en ces temps tout autant tumultueux ! N’est-il pas injuste de réserver un tel privilège aux demoiselles seulement ?

 

Sur le même sujet
Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale