Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2269

L’Imperial War Museum rend hommage aux victimes et secouristes du 11 septembre.

Par Lili Auriat | Publié le 14/09/2021 à 15:35 | Mis à jour le 14/09/2021 à 15:53
Le World Trade Center après les attentats du 11 septembre 2001

L’Imperial War Museum, à Londres, rend hommage aux victimes du 11 septembre 2001, 20 ans après le drame et explique l’impact mondial de cet attentat.

 

A travers l'œuvre du photographe allemand Wim Wenders, l’exposition “9/11 Twenty years on” fait revivre le World Trade Center, juste après les attaques. Pour obtenir de tels clichés, Wenders a dû se faire passer pour l’assistant de son ami Joel Meyerowitz, seul photographe autorisé à se rendre sur les lieux pour documenter les travaux de déblaiements.

Cet artiste, né en août 1945 à Düsseldorf, alors dévasté par les bombardements alliés, est obsédé par les ruines et les paysages de désolation et laisse apercevoir ici des scènes que peu d’entre nous ont pu voir.

 

Un mélange d’horreur et de solidarité

Les cinq photographies exposées ont pour but « d’exorciser la catastrophe » déclare l’artiste au Guardian. « C’était comme travailler dans un immense cimetière. Tout était calme et silencieux. Les conversations se faisaient à voix basse. De temps en temps, une corne sonnait. Et tout le monde enlevait son casque de sécurité parce que cela signifiait que quelqu’un, à un endroit, avait trouvé des restes humains », poursuit-il.

Mais malgré l’horreur, c’est un tout autre message que souhaite transmettre l’artiste. Sur les lieux du chaos, Wim Wenders montre les opérations de déblaiement et de reconstruction comme « un symbole de paix et de guérison » pour que le World Trade Center ne devienne pas « un terrain pour encore plus de haine ».

 

Un vaste hommage participatif

Le musée a également mis en place d’autres installations pour en savoir plus sur les attaques du 11 septembre 2001. Il a, par exemple, sorti un podcast disponible sur le site du musée ainsi que sur spotify (9/11, with Suruthi Bala and Hannah Maguire). Il est aussi possible de consulter une vidéo qui trace la guerre d’Afghanistan donnant suite aux attentats.

Afin de rendre cet hommage participatif, on retrouve, toujours sur le site du musée, un questionnaire qui permet de renseigner l’impact des attaques du 11 septembre sur chacun d’entre nous.

Finalement, des vestiges du World Trade Center et d’autres photographies de la guerre d’Afghanistan sont également exposés.

 

Informations

Vous pouvez donc retrouver gratuitement cette exposition “9/11 Twenty years on”, à L’Imperial War Museum et ce jusqu’au 9 janvier 2022.

 

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir