Chute d’activité dans les aéroports : Gatwick supprime 600 emplois

Par Clara Grouzis | Publié le 27/08/2020 à 16:46 | Mis à jour le 27/08/2020 à 16:58
Photo : iwan shimko - unsplash
aéroport Gatwick crise coronavirus emploi

L’aéroport de Gatwick a annoncé mercredi 26 août supprimer 600 emplois, ce qui représenterait presque un quart de son effectif.

Face à la pandémie de Covid-19, les aéroports britanniques subissent une forte chute d’affluence. L’aéroport de Londres-Gatwick avait déjà du fermer son Terminal Sud et sacrifier 200 emplois fin mars. Mercredi 26 août, la société a annoncé un plan de restructuration et prévoit de supprimer 600 emplois, ce qui correspond à 24% de son effectif. Cette déclaration intervient alors qu’en août, l’aéroport a subi une baisse d’activité de 80% par rapport à l’année dernière. Une consultation formelle avec les employés est en cours.

Par ailleurs, l’aéroport affirme être en pourparlers avec le gouvernement pour élaborer un plan de soutien spécifique à l’industrie de l’aéronautique et des mécanismes pour redonner confiance aux voyageurs.

La plupart des compagnies aériennes présentes à l’aéroport de Gatwick ont déjà décidé de réduire considérablement leurs offres de vols. British Airways a congédié en avril 30 000 salariés alors que Norwegian a fermé toutes ses lignes transatlantiques. Seul espoir : la compagnie hongroise WizzAir déclare vouloir ouvrir une base à Gatwick en octobre. Mais il n’est pas sûr qu’elle puisse obtenir des créneaux horaires. En effet, au Royaume-Uni, les meilleurs créneaux peuvent être vendus par leurs détenteurs, même s’ils n’en font pas usage. Un espoir qui pourrait donc être rapidement déchu pour l’aéroport de Londres-Gatwick.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Clara Grouzis journaliste Londres

Clara Grouzis

Etudiante en troisième année à Sciences Po Aix et passionnée, je me destine au journalisme
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale