Cet été, faites du vélo tout nu à Londres pour la World Naked Bike Ride

Par Colin Porhel | Publié le 13/05/2022 à 17:56 | Mis à jour le 13/05/2022 à 18:06
Photo : Dani Lurie - Creative Commons Attribution 2.0
World Naked Bike Ride London

Organisé par la World Naked Bike Ride (WNBR), l'événement (gratuit et totalement légal, on vous rassure) attire chaque année plus d’un millier de participants, encouragés par plusieurs centaines de spectateurs. Alors, prêts à tenter l’expérience ?

 

La première course aura lieu le 7 juin, date à laquelle les participants, tous en tenue d’Adam et d’Ève, ont rendez-vous à 16h30 sur Shirley Church Road, à Croydon, pour un départ annoncé à 19h30. Quatre jours plus tard, la randonnée la plus importante des trois partira de différents sites londoniens. En revanche, en raison des célébrations du Jubilé, Hyde Park n’accueillera cette année aucun début de course. Pas certain non plus que la Reine se joigne à la foule de participants…

Et si pédaler en sentant la brise courir sur l’entièreté de votre peau provoque chez vous un sentiment de liberté inégalé, pas d’inquiétude, une troisième et dernière course se tiendra à Romford le 8 août, à Bedfords Park.

 

Lutter (à poil) contre l’utilisation excessive de la voiture

Au-delà de la convivialité et de l’amusement provoqué par ces courses, la World Naked Bike Ride entend en fait sensibiliser les Londoniens au danger que représente la voiture pour les cyclistes. « La menace est aggravée par les conducteurs venant de l'extérieur de la ville, qui ne sont pas habitués à conduire dans des rues où il y a plus de cyclistes que d'automobilistes, et où les vélos peuvent souvent aller plus vite que les véhicules à moteur », explique l’association sur son site. Cette dernière souhaite aussi protester contre la dépendance mondiale au pétrole, obtenir davantage de droits pour les cyclistes, et célébrer la liberté des corps.

 

World naked bike ride London

 

La pratique ne se limite en tout cas pas à l’archipel britannique. En France aussi, des « cyclonudista » sont régulièrement organisées un peu partout sur le territoire. L’idée ne plaît néanmoins pas à tout le monde, puisqu’en 2020, seule la ville de Rennes avait été autorisée à rassembler quelques dizaines de Bretons peu frileux. Le fameux “kilomètre à poil” américain, ça n’est visiblement pas au goût de tous.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale