TEST: 2269

Sajid Javid : la crise sanitaire vue différemment par le nouveau secrétaire d’État

Par Elzéa Colomb | Publié le 05/07/2021 à 15:52 | Mis à jour le 05/07/2021 à 16:04
Photo : Wikipedia Commons
Un portrait de Sajid Javid

Après la polémique conjointe au départ de Matt Hancock en qualité de secrétaire d’Etat à la santé, Sajid Javid a rapidement été nommé à sa succession. Dans une lettre adressée au Mail on Sunday, ce dernier a d’ailleurs affirmé sa volonté de faire du 19 juillet un « Freedom Day » définitif, dénotant avec le discours empreint de retenue de son prédécesseur.

 

Serait-ce la fin tant attendue du chapitre des restrictions sanitaires ? C’est en tout cas ce que suggèrent les écrits de Sajid Javid, secrétaire d’Etat à la santé fraîchement nommé. Dans une lettre adressée au Mail on Sunday, l’homme politique a affirmé que les mesures sanitaires seraient, comme prévu, levées le 19 juillet en Angleterre. Et ce, même s’il est clair que « les nouvelles infections augmenteront de manière significative ».

Des chiffres pour appuyer son point de vue

Avec désormais près de 25 000 nouvelles infections recensées quotidiennement, ce qui n’était pas arrivé depuis janvier dernier, l’Angleterre peut tout de même se féliciter de ne dénombrer que très peu de décès. En effet, en début d’année avec le même taux de nouveaux cas, près de 500 personnes périssaient chaque jour contre seulement une dizaine actuellement.

Un chiffre 24 fois inférieur qui fait avancer à Sajid Javid qu’en dépit d’un nombre de cas en augmentation, « aucune date que nous choisissons ne viendra jamais sans risque. (…) Nous allons devoir apprendre à accepter de cohabiter avec le virus, de la même manière que nous le faisons déjà avec la grippe ».

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale