TEST: 2269

Bas les masques à Liverpool : le premier concert sans gestes barrières

Par Elzéa Colomb | Publié le 04/05/2021 à 17:05 | Mis à jour le 05/05/2021 à 12:06
Photo : Vonecia Carswell - Unsplash
Premier concert sans masques ni distanciation sociale

Cet événement un peu spécial, car le premier du genre depuis des mois, ne s’est pas déroulé “sans chemise et sans pantalon” comme le chantait Rika Zaraï, mais “sans masque et sans distanciation” !

Le Events Research Programme (ERP) du gouvernement britannique suit son cours. Après avoir permis les premiers rassemblements n’ayant abouti à aucun cas de Covid-19, voici qu’un événement de plus grande ampleur s’est déroulé ce dimanche. 5 000 personnes se sont rassemblées à Liverpool pour un concert organisé tel un festival en plein air sous chapiteau à Sefton Park le 2 mai. Pour la première fois depuis plus d’un an, les participants ont pu abandonner masques faciaux et distanciation sociale après avoir été testés négatifs en amont de leur participation. « Vous pouvez sentir que le fardeau des 12 voire des 15 derniers mois vient d’être un peu allégé » a déclaré Melvin Benn, directeur général de l’entreprise Festival Republic, avant d’ajouter « une fois que les spectateurs entrent dans le spectacle, ils peuvent faire la fête comme en 2019 ».

Un spectacle encadré par des règles strictes

D’une durée de moins de six heures et avec un couvre-feu à 22h, le concert était loin de l’hédonisme d’un festival de plusieurs jours à l’effigie de Glastonbury. Pour autant, cet instant suspendu dans le temps a permis aux participants de vivre un moment « unique » loin des préoccupations sanitaires. Conformément au programme, les festivaliers devront fournir un test PCR dans les 5 jours suivant l'événement. Nous pourrons alors savoir dans quelle mesure il est désormais possible de se rassembler sans risques !

 

Elzéa Colomb - Journaliste Londres

Elzéa Colomb

Étudiante en 3e année de journalisme. Réunionnaise d’adoption, amatrice d’art. Envisage de devenir également dessinatrice de presse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale