TEST: 2269

La série “The Outlaws” vandalise une oeuvre de Banksy ?

Par Amandine Guiony | Publié le 15/11/2021 à 15:15 | Mis à jour le 15/11/2021 à 15:28
Photo : A.G
The Outlaws épisode 6 sur BBC iPlayer

Alerte spoiler à l’intention de tous les fans de la série télévisée ‘The Outlaws’ ! La rédaction est sur la point de commettre une infraction majeure : dévoiler une scène clé du dernier épisode de ce TV Show made in UK.

 

Le monde à l’envers ou l’arroseur arrosé ? Ici, il semblerait que ce soit plutôt “le vandal vandalisé“. Un authentique graffiti du plus célèbre graffeur du Royaume-Uni a bel et bien été saccagé par l’un des personnages de la série ‘The Outlaws’.

Alors que les personnages, petits délinquants marginaux, rénovent un bâtiment abandonné pour le transformer en centre communautaire à Bristol, on assiste à la destruction du travail de Banksy par Frank, doyen de la bande interprété par l’acteur Hollywoodien Christopher Walken.

Il est possible d’imaginer la réaction des téléspectateurs, qui ont dû halluciner devant leurs écrans en observant l’un des célèbres rats de Banksy se faire repeindre pour les besoins de la série. Certains ont sûrement même pressé le bouton “pause“ pour détailler le graffiti afin de s’assurer qu’ils ne rêvaient pas.

Et pour cause : les oeuvres de Banksy ont aujourd'hui atteint une valeur marchande inestimable. Bien que partiellement déchiqueté, ‘Love is In The Bin’, représentant la célèbre petite fille au ballon, a été vendue pour plus de 18,5 millions de livres sterlings au mois d’Octobre. Un nouveau record battu pour l’acquisition d’une pièce de l’artiste anonyme.

Coup de buzz médiatique ?

Un porte parole de la série l’a affirmé : « Nous pouvons confirmer que l’œuvre à la fin de The Outlaws était une œuvre originale de Banksy, et que Christopher Walken l’a peinte pendant le tournage de cette scène, la détruisant finalement », reporte The Guardian. Même si le graffiti a été réalisé spécialement par Banksy pour le décor de la série, sa valeur n’en était pas moins importante.

Cet acte délibéré, aussi bien dans l’univers virtuel de la série que dans la réalité, puisqu’une véritable oeuvre de Banksy a été détruite, ne serait-ce pas une simple tentative de coup de buzz médiatique ? “Un pseudo-event“ ou un événement mené à des fins de coup médiatique ? Une chose est certaine, le fameux rat de Banksy repeint par Christopher Walken a déjà fait couler beaucoup d’encre. De quoi attirer l’attention du public sur la série Britannique.

Humour so British

Le thriller policier comique réalisé Stephen Merchant est composé de six parties d’environ une heure chacune. Il est disponible sur la plateforme britannique BBC iPlayer et sur Amazon Prime Video. Le sarcasme et le réalisme du scénario a reçu un accueil chaleureux de la part du public, dès la sortie du premier épisode ce 18 octobre.

L’intrigue qui se déroule à Bristol, ne manque pas de références à la culture populaire du Royaume-Uni, notamment au street art. Avec ses dialogues ponctués de répliques comiques bien “British“, la série promet un agréable moment sans prise de tête. L’occasion de se familiariser avec la culture et le célèbre sens de l’humour britannique, recette de son succès.

 

 

Amandine Guiony - journaliste Londres

Amandine Guiony

MA Relations Internationales. Vagabonde entre Londres, Dublin et le Sud de la France à la recherche d'histoires à vous raconter.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale