Covid : seul un patient hospitalisé sur quatre se sent complètement guéri un an après

Par Colin Porhel | Publié le 26/04/2022 à 13:00 | Mis à jour le 27/04/2022 à 14:23
Photo : Jusdevoyage - Unsplash
Un homme masqué dort

Parmi les signes décrits par les patients, la fatigue, les douleurs musculaires et un essoufflement important reviennent régulièrement.

 

Selon l’étude britannique à l’origine de ces informations, la proportion d’adultes hospitalisés ne présentant plus aucun symptôme du Covid-19 reste stable entre cinq mois et un an après leur sortie. Sur les 2320 personnes hospitalisées dans un établissement du NHS et sélectionnés par les chercheurs, seuls 25,5% d’entre elles s'estiment complètement remises cinq mois après leur sortie de l’hôpital. Un chiffre qui grimpe péniblement à 28,9% un an après.

 

Les femmes et les personnes obèses davantage touchées ?

L’étude, publiée dans The Lancet Respiratory Medicine, souligne également que le fait d’être une femme ou une personne obèse augmente les risques de ressentir des symptômes à long terme. Les patients placés sous assistance ventilatoire sont aussi concernés. Ces informations méritent toutefois « d’être davantage étudiées grâce à des essais cliniques » avant de pouvoir les confirmer, selon les chercheurs.

 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale