Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2269

Covid : Les changements attendus en cas d’activation du plan B par le gouvernement

Par Margaux Audinet | Publié le 21/10/2021 à 13:23 | Mis à jour le 21/10/2021 à 13:30
Photo : Reuters
Boris Johnson en train de faire un discours à propos du Covid-19

Le NHS alerte actuellement sur la recrudescence des cas de coronavirus, appelant à un durcissement des mesures. BoJo maintient sa stratégie tout en prévoyant un “plan B” en cas de dégradation de la situation.

 

Ces derniers mois ont été synonymes de libération pour les Britanniques, qui ont pu renouer avec un semblant de vie normale après des mois de confinement. Mais les chiffres récents de la pandémie dépeignent une hausse des cas et des hospitalisations : le NHS demande donc que des mesures plus restrictives soient mises en place avant qu’il ne soit submergé. Bien qu’un confinement strict soit peu probable, considéré comme un ultime ressort, le plan B du gouvernement pourrait être appliqué dans les prochaines semaines : en quoi consiste-t-il ?

 

Quel est le plan A ?

La stratégie actuelle du gouvernement britannique se base essentiellement sur la vaccination. Boris Johnson a expliqué que le plan A consistait à encourager les gens à se faire injecter la troisième dose (booster jab), et que ceux n’ayant pas encore été vaccinés franchissent le cap, plus de 6 millions de Britanniques âgés de plus de 16 ans n’ayant toujours pas été vaccinés. Un engagement financier continue d’être déployé au Royaume-Uni : les tests PCR seront gratuits pendant les mois d’hiver, et le gouvernement prévoit un soutien financier pour les personnes devant s’isoler ; 5.4 milliards de livres vont également être attribuées au soutien du NHS.

En parallèle, la stratégie gouvernementale se construit sur un autre axe : la campagne de vaccination contre la grippe. Sajid Javid a annoncé qu’il s’agirait de la plus large campagne que le pays n’a jamais connue. Encourageant la population à se faire vacciner, le gouvernement a également annoncé que des doses gratuites seraient proposées aux collégiens et aux personnes entre 50 et 64 ans.

 

Les mesures envisagées par le plan B

Selon Boris Johnson, si la pression sur le NHS n’était pas relâchée grâce aux mesures actuelles, le plan B du gouvernement sera alors mis en place. Avant cela, Downing Street va considérer une série de données permettant d’aiguiller sa décision.

Il est difficile de prédire précisément les mesures qui seront associées au plan B, car le gouvernement a précisé que « les paramètres exacts seront décidés en temps voulu ». On peut néanmoins s’attendre sans surprise au retour de l’obligation de porter le masque dans certains endroits, et l’instauration du passeport vaccinal pour les événements intérieurs de grande envergure comme c’est déjà le cas en Écosse et au Pays-de-Galles.Le directeur du NHS, Matthew Taylor, appelle à des restrictions supplémentaires telles que le retour du télétravail, ou la mobilisation de bénévoles et de professionnels de santé retraités afin d’épauler les services de santé nationaux.

Seul l’avenir dévoilera aux Britanniques les mesures qui pourraient restreindre à nouveau leur hiver à venir, alors que cette semaine le pays atteignait le plus haut nombre de décès journaliers depuis mars. Mardi dernier, 223 personnes décédaient des suites du Covid-19.

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir