Blanchiment d’argent et dépôts en liquide : la NatWest condamnée à payer 265 millions

Par Margaux Audinet | Publié le 15/12/2021 à 14:34 | Mis à jour le 15/12/2021 à 14:48
Photo : Flickr - Mikey
La devanture d'une banque NatWest

Accusée d’avoir failli dans la lutte contre le blanchiment d’argent, NatWest a été condamnée après une enquête de la Financial Conduct Authority. 365 millions de livres de dépôts irréguliers auraient été reçus par la banque.

 

Depuis 2012, l’une des quatre plus grandes banques britanniques, la NatWest, a été le théâtre d’un blanchiment d’argent colossal. Digne d’un film policier, le dossier révèle la réception de sacs poubelles remplis de billets et de transferts conséquents d’argent liquide.

 

Les charges portées à l’encontre de la NatWest

L’audience a eu lieu lundi 13 décembre 2021 à la Southwark Crown Court, dans le sud londonien. La NatWest ayant déjà plaidé coupable en octobre dernier, son amende a été réduite, mais le juge a tout de même relevé ses défaillances concernant la lutte contre le blanchiment d’argent. Malgré tout, la banque n’est pas considérée comme complice de l’affaire. Un client de la NatWest, Fowler Oldfield (un bijoutier de Bradford), a totalisé 365 millions de livres de dépôt, dont 264 millions en liquide entre 2012 et 2016. Encore plus surprenant : un dépôt aurait été effectué avec des sacs poubelles contenant des milliers de billets, transportés dans la ville de Walsall afin de les remettre à une succursale de la banque britannique.

La NatWest a été condamnée à une amende de 265 millions de livres, additionnée au paiement des frais de la FCA (l’autorité financière britannique) à hauteur de 4,3 millions et d’une mesure de confiscation de quasiment 500'000 livres.

 

La première condamnation pénale faisant suite à une enquête de la FCA

Plusieurs détails ont alerté les salariés de la banque avant le début de l’enquête, à l’instar de l’odeur de moisi des billets, ou encore de l’attitude suspecte des personnes en charge des dépôts. La FCA a dénoncé le fait que « certains employés avaient signalé leurs soupçons » sans qu’aucune mesure ne soit jamais prise. L’autorité de régulation financière a ouvert une enquête concernant la NatWest en 2017, avant d’annoncer en mars dernier le lancement d’une procédure en justice. C’est la première fois que la FCA engage des poursuites pénales, se basant sur une loi imposant aux entreprises d’avoir des « systèmes et contrôles adéquats pour prévenir le blanchiment d’argent. »

Suite à l’annonce de la condamnation de la banque, la directrice générale de NatWest s’est exprimée sur le sujet. « NatWest prend très au sérieux sa responsabilité dans la prévention et la détection des délits financiers. Nous regrettons profondément de ne pas avoir réussi à surveiller correctement l’un de nos clients entre 2012 et 2016 et d’empêcher le blanchiment d’argent. L’audience met aujourd’hui fin à cette affaire […] nous continuerons d’investir des ressources importantes pour combattre la criminalité financière ».

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale