Lundi 29 novembre 2021
TEST: 2269

Banksy est de retour pour nous jouer un joli tour

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 18/08/2021 à 14:41 | Mis à jour le 18/08/2021 à 15:07
Photo : Banksy - Instagram
Banksy se promène sur une plage en arrière plan, juste après avoir réalisé une de ces oeuvres

L’un des artistes modernes les plus célèbres et les plus mystérieux a encore frappé : tout au long de la côte anglaise ont été repérées de nouvelles œuvres dont il a révélé être l’auteur.

 

Dans une vidéo « IGTV » sur Instagram, l’artiste affirme avoir vécu une « Great British Spraycation » (une « vacanture », contraction de vacances et peinture, en Grande Bretagne) et nous emmène avec lui le temps d’un résumé de 3 minutes. La publication, postée ce 13 août, nous fait suivre l’artiste en plein bienfait, capuche relevée pour seul anonymat. Un carton pour le graffeur dont on ne doit pas prononcer le nom, puisque la publication a déjà récolté près de 7 millions de vues. Sur la vidéo, on aperçoit même des passants commenter les graffitis devant la caméra, amusant tous les spectateurs de cette prise de risque.

 

L'une des oeuvres de Banksy : un rat se prélasse sur une chaise longue
Banksy - Instagram

 

Certains tags semblent être des odes aux petits symboles des vacances balnéaires…

 

L'une des oeuvres de Banksy : On y voit une mouette
Banksy - Instagram

 

Une dame sur un banc, au dessus d'elle sur un mur il y a une oeuvre de Banksy avec un grappin de jeu de fête foraine

 

D’autres se rapprochent du style qui l’a fait si bien connaître : engagés et.ou poétiques, parfois accompagnés d’une petite légende simple et sans lettrage, plus détaillés :

 

L'une des oeuvres de Banksy : On y voit deux personnes qui dansent ensemble, sur un mur de briques
Banksy - Instagram

 

L'une des oeuvres de Banksy : On y voit des enfants dans un bâteau, légendé de "tous dans le même bâteau" en anglais
Banksy - Instagram

 

Et l’illustre artiste de finir sur une touche humoristique, avec ce tag-signature, dont une dame commente à visage découvert : « C’est quand même bien mieux lorsqu’on le regarde vu de très loin, pas quand on s’en approche tant… »

 

Un tag de Banksy qui signe son nom en rouge sur une petite étable
Banksy - Instagram

 

Le bombeur qui n’est plus à présenter (ou qui l’est complètement ?), a suscité de nombreuses réactions dans le pays pour ces nouveaux ajouts à son portfolio urbain, d’autant qu’il n’avait rien posté sur le réseau social depuis mars dernier. Mais surtout, certains imprévus en ont découlé : l’un des dessins, celui avec le rat se prélassant au soleil, a été vandalisé juste après sa revendication par Banksy. Le conseil municipal d’East Suffolk a répondu : « Nous sommes tout naturellement consternés que quelqu’un ait choisi de se comporter d’une manière si égoïste, si stupide, étant donné ô combien nous étions tous excités de l’apparition de ces œuvres, ici, sur la côte Est ».
 

Quant à son installation, dans laquelle un enfant construit un château de sable réel apposé devant la façade peinte, il se trouve que le magasin qui a servi de toile était mis en vente. Le propriétaire de l’échoppe s’est rétracté tout de go, afin de mieux réviser ses options aux vues de la valeur d’une telle curiosité. Le détenteur affirme : « Certains Banksy se vendent des millions, seulement je ne sais pas si c’est le cas pour celui-ci ou non ». Peut-être le début d’une belle histoire, en attendant les récidives du street artist le plus subversivement adulé de ce siècle.

 

L'installation en question
Banksy - Instagram

 

Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet