Lundi 14 juin 2021

SOS baleine échouée en pleine Tamise

Par Marie Benhalassa-Bury | Publié le 10/05/2021 à 19:40 | Mis à jour le 11/05/2021 à 11:23
Photo : Surfers Against Sewage - Instagram
La petite baleine dans une écluse de la Tamise

Une baleine sauvée en pleine Tamise : voici l’histoire étonnante et touchante survenue dans la nuit d’hier, après que le jeune cétacé a mobilisé les secouristes pendant de longues heures.

 

Une découverte plus qu’insolite pour les riverains

Si la capitale réserve d’incessantes surprises à ses habitants, ces derniers ne s’attendaient certainement pas à trouver une baleine du Nord dans le fleuve qu’ils longent quotidiennement.

Il s’agit d’un petit Rorqual, d’environ 3 mètres de long, qui s’est retrouvé coincé dans le fleuve londonien, au sud-ouest de la capitale. Il y a été aperçu sillonnant les eaux pour la première fois vers midi, avant de se retrouver coincé non loin de l’écluse de Richmond, aux alentours de 21h.

Un sauvetage laborieux

C’est une opération délicate que de venir à la rescousse d’une baleine, l’une des espèces les plus protégées au monde. En effet, immobilisé par cette armature, l’animal était en proie à un stress important. Fort heureusement les secouristes sont parvenus à l’en extraire : il aura ainsi fallu l’arroser tout au long du processus, pour qu’il puisse respirer, et l’extirper de l’étroit passage dans lequel il s’était enchevêtré, comme le montrent les images postées par les passants sur les réseaux sociaux.

Notre baleineau a donc pu être libéré au terme de quatre heures de travail des sauveteurs animaliers, d’un vétérinaire, des pompiers et des forces de police qui se sont tous attelés à son sauvetage. Il a été relâché plus d’un kilomètre au-delà, sans qu’il n’ait été aperçu de nouveau depuis.

Les biologistes présents sur place ont manifesté leur grande surprise, car la température moyenne des eaux londoniennes, plutôt ambiante, n’est pas idéale pour l’animal, ce dernier étant protégé du froid par une épaisse couche de graisse.

Les visites de cétacés dans la Tamise : des expériences improbables mais pas isolées

Le Rorqual est l’espèce la plus répandue au Royaume-Uni, mais il est ordinairement coutumier des côtes septentrionales de l’archipel, notamment en Ecosse. Un événement rarissime, donc, comme en a témoigné le capitaine des pompiers Glen Nicolaides. Curiosité donc pour sûr, mais non sans rappeler la visite d’un Béluga dans la Tamise en 2018, dont la durée avait été communément admise à quelques mois.. Ouvrez donc bien les yeux, car vous pourriez à votre tour croiser notre Rorqual majestueux dans les jours à venir !

 

Nous vous recommandons
Marie Benhalassa - Journaliste Londres

Marie Benhalassa-Bury

Etudiante à Sciences Po Aix, curieuse de tout, ancienne expatriée à Brighton avant de rejoindre l'équipe de rédaction de Londres
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet