Des amendes jusqu’à £200 en cas d’absence de masque dans les transports londoniens

Par Margaux Audinet | Publié le 30/11/2021 à 14:00 | Mis à jour le 30/11/2021 à 14:06
Photo : Unsplash - Mikel Parera
Des personnes marchent sur le quai du métro londonien

Face au nouveau variant Omicron, le changement de réglementation nationale annoncé lundi par le gouvernement impose le port du masque dans les transports et magasins.

 

Si vous êtes un utilisateur des services de TfL, vous avez sûrement déjà reçu un mail de la compagnie de transport : à partir du 30 novembre 2021, le port du masque est de nouveau obligatoire à bord des transports en commun et dans les magasins dans l’ensemble du Royaume-Uni. Le non-respect de ces mesures exposera la population à des amendes.

 

Les agents de TfL et de la police pourront délivrer des amendes jusqu’à £200

Dans un communiqué, Transports for London a précisé les modalités d’application des nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus annoncées par le gouvernement. Déjà obligatoire dans les services de TfL, le port du masque est de nouveau imposé à l’échelle nationale, accompagné de sanctions en cas de non-respect de la mesure. Les 500 agents de contrôle en uniforme de TfL et les policiers partenaires s’en assureront : toute personne ne se conformant pas à la réglementation en vigueur pourra se voir refuser l’accès au réseau, être priée de le quitter ou se voir infliger une amende jusqu’à £200, dès la première infraction. Cette mesure est valable pour tous les utilisateurs des services de TfL (métro, bus, train, mais aussi les taxis et véhicules de location privés), hormis s’ils en sont exemptés pour des raisons valides.

 

Sadiq Khan se félicite de cette nouvelle mesure à l’échelle nationale

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a déclaré à ce sujet : « Il est prouvé que le port du masque est la mesure de santé publique la plus efficace pour lutter contre le Covid. Je me félicite de l’annonce du gouvernement selon laquelle le port du masque est désormais obligatoire dans les magasins et dans les transports publics à l’échelle nationale, comme c’était déjà le cas sur le réseau TfL. C’est une mesure que je réclame depuis longtemps. Doté de pouvoirs d’application adéquats, TfL pourra désormais travailler avec ses partenaires de la police et renforcer réellement le respect de la loi sur le réseau, les quelques égoïstes qui refusent de porter un masque étant passibles d’une amende. […] Les agents de contrôle TfL continueront de surveiller le respect de la réglementation sur l’ensemble du réseau afin d’assurer la plus grande sécurité possible aux passagers et au personnel ».

 

TfL rappelle son investissement dans la lutte contre la propagation de l’épidémie

Afin de faciliter l’adaptation de la population londonienne à ce durcissement des mesures, TfL distribuera dès mardi 30 novembre, et pour une courte période, des masques dans les endroits clés de la capitale. La compagnie de transport rappelle que les trains et stations de métro sont nettoyés avec des substances de nettoyage de qualité hospitalière, et l’Imperial College London y réalise des tests indépendants depuis septembre 2020. Ils consistent à prélever des écouvillons sur les points de contact de l’ensemble du réseau TfL : aucune trace du coronavirus n’a été trouvée depuis le début de cette initiative. Par ailleurs, TfL a d’ores et déjà installé plus de 1'100 désinfectants pour les mains et des dispositifs à lumière UV désinfectant en permanence les rampes des escalators.

 

Margaux Audinet - Journaliste Londres

Margaux Audinet

Etudiante à Sciences Po Aix curieuse et passionnée, je transmets cette flamme à travers mes écrits et photographies, au gré de mes aventures.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale