TEST: 2269

Les Rolling Stones en tournée en Europe cet été pour les soixante ans du groupe

Par Stéphane Germain | Publié le 16/03/2022 à 15:11 | Mis à jour le 16/03/2022 à 16:12
Photo : Andrea Sartorati - Wikimedia Commons
Rolling Stones tournée été 2022 Charlie watts londres Liverpool

Le groupe mythique remontera sur scène pour la première fois au Royaume-Uni depuis la mort de leur batteur et grand ami, Charlie Watts.

 

Cet été, les Stones célébreront leur soixante ans de carrière ensemble, carrière qui aurait démarré un soir de juillet 1962 au Marquee, à Londres. Pour l’occasion, pas de Route 66, le groupe a cette fois décidé de repartir sillonner celles d’Europe pour un total de quatorze concerts entre juin et juillet.

 

Inarrêtables, les légendes du rock’n’roll Mick Jagger et Keith Richards, 78 ans, et Ronnie Wood, 74 ans, ne semblent pas prêtes à quitter la scène qu’ils enflamment depuis si longtemps. Après “No filter” aux Etats-Unis, qui avait rassemblé plus d’un million de personnes l’an dernier, les Stones rempilent pour une nouvelle tournée qui s’annonce “historique” d’après la société de production Live Nation, à la tête de leur date parisienne.

 

“Cela fait chaud au coeur et je suis ravi que nous rendions les gens heureux à chaque fois que nous nous produisons. Je suis très impatient de monter sur cette toute nouvelle scène avec les gars pour s’éclater”, a déclaré Ronnie Wood.

 

Deux dates au Royaume-Uni, à Liverpool et à Londres

Leur tournée avait déjà été tacitement annoncée sur le compte twitter du groupe, où un globe terrestre tournait sur lui-même, révélant une Europe stratégiquement tachetée du logo emblématique du groupe.

 

Au son des premières notes de “Can’t you hear me knocking…”, on découvre que les Stones donnent rendez-vous à dix pays européens pour quatorze concerts au total. Sobrement baptisée “Sixty”, la tournée du groupe de légende s’ouvrira à Madrid le 1er juin pour s’achever le 31 juillet à Stockholm. La France et le Royaume-Uni, eux, comptabilisent chacun deux venues du groupe.

 

Les Stones arriveront au Royaume-Uni le 9 juin avec un premier concert dans le mythique stade d’Anfield à Liverpool, ville des Beatles qui n’a pas vu les Stones sur scène depuis cinquante ans. Ils se rendront ensuite à Londres le 25 juin et le 3 juillet, où ils se produiront à deux reprises sur scène au festival BST Summertime à Hyde Park. Les tickets VIP seront mis en vente dès aujourd’hui, mercredi 16 mars. Les préventes Amex pour Londres et Liverpool sont d’ores et déjà ouvertes et peuvent être achetées en ligne.

 

Retour en France après quatre ans d’absence

En France, leur retour est très attendu puisque la dernière date des Rolling Stones dans l’hexagone remonte à 2018, lorsqu’ils s’étaient produits à Marseille. Quant à leur dernière apparition dans la capitale, il faut remonter encore une année en arrière, en 2017, pour l’inauguration de Paris-La Défense Arena.

 

Cet été, ils se produiront au Groupama Stadium à Lyon, puis à l’hippodrome Paris-Longchamp le 23 juillet. La billetterie ouvrira ce vendredi à 10 heures. Les prix des billets oscillent entre 56 et 342 euros pour Paris, et entre 95 à 287 euros pour Lyon. Des billets onéreux, mais bien moins qu’au Royaume-Uni où les prix peuvent atteindre £3 000 pour les places VIP, et £927 pour des billets standards à Londres.

 

Sur les réseaux sociaux, nombreux sont celles et ceux qui défendent un tel coût pour un concert, arguant que voir les Stones en live revient à payer pour assister à un moment d’Histoire.

 

Une tournée marquée par l’absence de Charlie Watts

Charlie Watts, batteur légendaire du groupe, avait rejoint les Stones dès leurs débuts. En 1963, il faisait déjà partie de la bande. Il s’est éteint en août dernier d’une maladie non spécifiée à l’âge de 80 ans. Le mois suivant, le groupe remontait déjà sur scène au Massachusetts, honorant le souhait de Watts de poursuivre l’aventure. Trop rock’n’roll. Mick Jagger avait alors dédié le concert à son vieil ami : "Charlie nous manque tellement à tous. Il nous manque en tant que groupe, il nous manque en tant qu'amis, sur et en dehors de la scène".

 

Pour Sixty, c’est Steve Jordan, habitué à jouer avec le groupe depuis les années 80, qui remplace Watts, comme ç’avait été le cas pour leur tournée américaine l’an dernier. Vous voyez, It’s (not) All Over Now…

 

Si le groupe porte le souvenir de Charlie en bandoulière, cet événement tragique n’a rien enlevé de l’enthousiasme du groupe à se produire devant son public adoré. Sur son compte instagram, Mick Jagger a publié un échange (maîtrisé) avec Ronnie Wood, laissant transparaître leur motivation intacte à remonter sur scène. Après tout, It’s Only Rock’n’Roll.

 

Stéphane Germain - Journaliste

Stéphane Germain

Rédactrice en chef Lepetitjournal.com Londres. Journaliste passionnée et inlassable curieuse.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale