Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2269

Découvrez les lieux de tournages de la saga James Bond à Londres

Par Lili Auriat | Publié le 16/09/2021 à 15:55 | Mis à jour le 16/09/2021 à 16:06
La marque de fabrique de James Bond dans les génériques

Si vous avez toujours rêvé de courses poursuites en costume, puis d’aller boire des Vodka Martini (au shaker, pas à la cuillère !), le tout sans aucune égratignure et avec les félicitations de la Reine, nous avons la solution.

 

Rendez-vous avec M et Q

Sortez la cravate, il est temps de marcher dans les pas du plus classe des agents secrets britanniques, « Bond, James Bond ». Pour recevoir votre mission, si vous l’acceptez, vous avez d’abord rendez-vous devant les locaux du MI6. S’ils ne se visitent pas, vous pourrez malgré tout admirer le bâtiment situé au bord de la Tamise, à côté de la station de métro Vauxall. Et, oui, il est toujours là ! Il n’a heureusement été détruit qu’en studio pour le film Skyfall. Pour une autre version moins connue du MI6, direction Trafalgar Square. Devant l’édifice de la Malaysia Airlines, vous pourrez ainsi peut-être reconnaître le quartier général du MI6 dans Tuer n’est pas jouer.

Pour recevoir vos gadgets, il vous faudra ensuite aller à la National Gallery à Trafalgar Square, salle 34. Là, assis face au portrait du duc de Wellington, vous vous retrouverez dans la peau de Daniel Craig, attendant " Q" pour lui remettre ses équipements dans Skyfall.

 

La mission peut commencer

Maintenant que vous êtes équipé, place aux courses poursuites. La première aura lieu dans la station de métro Charing Cross où vous pourrez tenter de rattraper Silva (Javier Bardem) après son évasion, toujours dans Skyfall. Ensuite, l’action continue à Canary Wharf. Si on ne vous conseille pas forcément de sauter depuis une montgolfière sur le toit de l’O2 comme Pierce Brosnan dans Le monde ne suffit pas, vous pourrez quand même découvrir cette salle de spectacle en forme de dôme en toute sécurité. Mais si vous êtes vraiment amateur de sensations fortes (et que vous n’avez pas le vertige), vous pourrez, presque, revivre l’expérience du film en escaladant le toit du bâtiment avec Up at the O2. Au sommet, la vue n’est pas mal selon Pierce.

En revanche, si, comme votre rédactrice, vous avez le vertige, vous n’êtes pas pour autant contraint de renoncer à l’adrénaline. RIB on the Thames vous propose de sillonner la Tamise à toute vitesse, les bandes originales des films en arrière-plan.

 

Une pause pour les espions

Vous avez envie de vous restaurer après cette journée riche en émotion ? Vous pouvez le faire sans renoncer à votre matricule 007, dans un des plus anciens restaurants de Londres, The Rules, près de Covent Garden. Non seulement Moneypenny et Q y avaient rejoint le nouveau M pour parler affaires dans Spectre, mais Ian Fleming, le créateur de la saga James Bond, y avait lui-même ses habitudes.

Après ça, vous pourrez passer devant le Reform Club. Trop privé pour être visité, ce bâtiment et ses jardins que l’on peut apercevoir depuis la rue ont servi dans Quantum of Solace et dans Meurs un autre jour.

Quand il ne court pas derrière les psychopathes qui veulent faire exploser le monde, 007 aime, comme vous, jouer les touristes. Le Millenium Bridge, le London Eye ou le Westminster Bridge, offrent une vue imprenable sur les monuments iconiques de Londres comme l'Abbaye de Westminster ou Big Ben.

 

Des endroits inattendus

Avec 25 films et 6 acteurs différents dans les salles de cinéma depuis les années 60, forcément, certains lieux de tournage ne sont plus exactement les mêmes depuis le début de la saga. Le département de l’Énergie et des changements climatiques était ainsi le quartier général de Scotland Yard dans Skyfall, sur le toit duquel on retrouve James Bond qui se console (SPOILER ALERT) de la mort de M…

Finalement, quand vous aurez fini de parcourir Londres en long, en large et en travers, on peut vous proposer un moyen très simple de s’envoler pour la Russie. Vous n’aurez qu’à vous rendre à Somerset House, dont la cour a été transformée en place centrale de Saint-Pétersbourg pour le film GoldenEye.

Lili Auriat - Journaliste Londres

Lili Auriat

Lili Auriat, étudiante à Sciences Po Aix, parisienne et passionnée de sport et de voyage.
0 Commentaire (s) Réagir