Lundi 26 juillet 2021

La Turquie commence la vaccination avec le vaccin BioNTech

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 04/04/2021 à 20:48 | Mis à jour le 04/04/2021 à 23:34
Une dose de vaccin BioNTech-Pfizer en Turquie

Les premières doses du vaccin Pfizer-BioNTech ont été administrées, le vendredi 2 avril, à Ankara dans la capitale turque.

Alors que la Turquie avait lancé sa campagne de vaccination le 14 janvier dernier avec le vaccin chinois Sinovac, et qu’à ce jour près de 17 millions de doses ont été administrées, le pays a entamé, début avril, la vaccination avec le vaccin germano-états-unien, Pfizer-BioNTech, développé en Allemagne par le couple d’origine turque, Uğur Şahin et Özlem Türeci.

La Turquie, qui a reçu jusqu'à présent 2,8 millions de doses de ce vaccin, devrait en recevoir 1,7 millions de plus dans les tout prochains jours, pour atteindre le total des 4,5 millions de doses promises par la société pharmaceutique.

La Turquie est actuellement dans la phase 2 de son plan de vaccination ; les personnes de 60 ans, celles présentant des comorbidités, certains fonctionnaires..., sont éligibles à la vaccination.

Les personnes éligibles qui souhaitent se faire vacciner peuvent prendre rendez-vous par téléphone au 182 (en turc), en ligne, ou via l’application mobile E-nabiz. Lors de la demande de rendez-vous, il est en principe possible de préciser le vaccin souhaité (le vaccin BioNTech est disponible dans certains hôpitaux de Turquie, comme indiqué par le ministre de la Santé turc, le 31 mars).

Les personnes (de nationalité turque) qui souhaitent connaître leur éligibilité à la vaccination peuvent envoyer au 2023 le message suivant : "ASI - espace - numéro de carte nationale d’identité - espace - les 4 derniers numéros de la série de la carte", (Ex : "ASI 12345678910 1234").

Retrouvez la brochure explicative de la procédure de vaccination en Turquie (en turc).

Une bonne nouvelle pour les étrangers-résidents en Turquie

L’arrivée du vaccin Pfizer-BioNTech a été bien accueillie par de nombreux étrangers vivant en Turquie, notamment les ressortissants de l’Union européenne, où le vaccin chinois Sinovac n’est pas homologué.

Les étrangers qui disposent d’un "yabancı kimlik numarası", via un permis de séjour ("oturma izni") ou un permis de travail ("çalışma izni") sont éligibles à la vaccination aux mêmes conditions que les citoyens turcs.

Le 31 mars, après avoir déclaré que 75% des cas de Covid-19 enregistrés dans le pays provenaient du variant anglais, Fahrettin Koca a annoncé un plan national massif de vaccination, d’ici la fin du mois de juin. Samedi 3 avril, il a indiqué sur Twitter que parmi les pays qui n'ont pas de vaccin national, la Turquie était celui qui avait vacciné le plus à ce jour.

Samedi 3 avril, le bilan quotidien faisait état de 44 756 cas (plus lourd bilan quotidien depuis le début de la pandémie) et 186 décès. La majorité du pays se situe en zone "rouge", signifiant que la plupart des régions du pays sont à "risque très élevé". 

 

Turquie carte cas covid mars avril
Carte présentant le nombre de cas par province turque / 100 000 habitants - Du 27 mars au 2 avril 

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir