Lundi 19 février 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

S’INSTALLER À ISTANBUL  – 5 conseils pour se sentir bien au quotidien

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 25/09/2017 à 00:04 | Mis à jour le 01/10/2017 à 22:02
Photo : En Turquie, les chaussures restent à l'entrée
chaussures turquie porte entrée

Il est toujours bon de connaître quelques us et coutumes du pays où l’on va. Si vous venez d’arriver en Turquie ou que vous comptiez vous y rendre prochainement, voici une petite liste de conseils pour vous sentir à l’aise.  

L’usage des appellations

Ici, pas question de s’appeler par son nom de famille. Les Turcs s’appellent par leurs prénoms, souvent accompagnés d’un qualificatif poli : "hanım" pour ‘madame’ et "bey" pour ‘monsieur’. Au quotidien, ne soyez pas surpris par l’usage de surnoms affectueux tels que "abi" (qui signifie littéralement, ‘frère’, "abla" (littéralement, ‘sœur’) ou encore "canım" (‘mon cher/ma chère’), qui dans l’usage courant, servent à marquer le respect pour autrui. Et pour vous sentir plus à l’aise au quotidien, n’hésitez-pas à en faire usage aussi, avec les commerçants chez qui vous avez l’habitude de vous rendre par exemple.

Retirer ses chaussures à l’entrée

En Turquie, il est de coutume de retirer ses chaussures avant d’entrer dans une maison pour des raisons d’hygiène. Cela serait très mal vu et serait considéré comme un manque de respect de ne pas vous déchausser. Ainsi, lorsque vous êtes invité, pensez à laisser vos bottines à la porte et vos chaussettes dépareillées au placard ! Souvent, les hôtes turcs mettent des paires de pantoufles à disposition de leurs invités.

Le respect des plus âgés

Les Turcs sont pointilleux sur le respect des plus âgés. Par exemple, les enfants ont coutume de faire un baisemain aux plus vieux (parents, grands-parents, oncles, tantes…) lorsqu’ils ne les ont pas vus depuis longtemps. Au quotidien, le respect des anciens se matérialise par de petites touches d’attention : céder sa place dans les transports en commun, aider à traverser, porter les sacs de course notamment dans les innombrables montées d’Istanbul, aussi appelée "la ville aux sept collines". Si vous trinquez avec une personne plus âgée que vous, vous devez positionner votre verre en dessous du sien, en signe de respect.  Et contrairement à la coutume française, on ne se regarde pas dans les yeux au moment de trinquer ! Cela signifierait que vous faites la cour à la personne en face de vous.   

L’hospitalité

L’hospitalité turque n’est pas un cliché ! Au quotidien, il ne sera pas étonnant que vous croisiez sur votre chemin des personnes chaleureuses et qui vous rendent service avec plaisir, prêtes à vous aider si vous êtes égarés par exemple. Les Turcs savent inviter. Chez eux, certes, mais aussi au restaurant, dans les cafés… Il est courant de les voir se battre pour payer l’addition ! Pour vous sentir pleinement intégrés, pensez à récupérer l’addition avant les autres ! Attention tout de même, selon les personnes avec qui vous êtes, cela pourrait leur paraître déplacé.

Les gestes à faire ou à éviter

Pour se saluer, l’accolade est de rigueur entre amis ou personnes de même sexe. Les hommes se saluent aussi parfois en se "cognant" les tempes. Les personnes de sexe opposé se serrent la main plutôt que de se faire la bise, comme il est courant en France. Au quotidien, quelques gestes sont aussi à éviter. Il est impoli par exemple de se moucher en public. Quand on ne maîtrise pas une langue, on essaie parfois d’exprimer ses expressions avec les mains… Attention, lier son index à son pouce, qui en France (comme en italien) pourrait signifier "c’est bon", est une injure en Turquie. De même, ne cherchez pas à impressionner un enfant turc en faisant mine de lui avoir volé son nez et en glissant votre pouce entre votre index et votre majeur... Ce geste est le symbole du sexe masculin et ce qui n’était qu’une blague pourrait vite être perçu comme un comportement obscène !

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) lundi 25 septembre 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir