"Dying to Divorce" : le documentaire sur les féminicides sélectionné pour les Oscars

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 05/12/2021 à 16:09 | Mis à jour le 05/12/2021 à 18:15
dying to divorce documentaire

"Dying to Divorce" (en français "Turquie : le divorce ou la mort"), de Chloe Fairweather, qui traite du combat judiciaire contre les violences domestiques en Turquie, mené par l'avocate Ipek Bozkurt, vient d’être sélectionné pour représenter la Grande-Bretagne aux Oscars.

Si vous avez déjà regardé le documentaire "Dying to divorce", vous vous souvenez sûrement de Kubra et Arzu, ces deux jeunes mamans turques, qui font partie des survivantes des violentes attaques de leurs maris, qui pensaient avoir tous les droits sur elles. Sorti le 26 novembre Outre-manche, le documentaire vient d’être sélectionné pour représenter la Grande-Bretagne aux Oscars, dans la catégorie "Best international Feature film".

Mettre le sujet des féminicides en Turquie sous le feu des projecteurs

Cette sélection permettra de mettre sous le feu des projecteurs les nombreux féminicides rapportés quasi quotidiennement en Turquie. 

Ce documentaire dénonce en effet la misogynie meurtrière ainsi que les dangereuses politiques derrière cette épidémie de féminicides, dans un pays où les violences concernent une femme sur trois.

Au cœur du film, on retrouve le travail de l'avocate et activiste turque Ipek Bozkurt, qui a aidé Kubra et Arzu, parmi d’autres victimes, à porter plainte contre leurs (ex) conjoints.

 

 

Présente pour la sortie du film au Royaume-Uni, Ipek Bozkurt a tenu à rappeler sa détermination à lutter contre les discriminations envers les femmes dans le système judiciaire de son pays ; elle a insisté également sur son engagement, aux côtés d’autres avocats, à soutenir les victimes et leurs familles à travers la plateforme anti-féminicides qu’elle a créée, Kadın Cinayetlerini Durduracağız.

Cité par The Observer, Ipek Bozkurt indique garder espoir, le sujet étant maintenant public grâce à "Dying to Divorce". 

Si le documentaire avait déjà été primé dans différents festivals européens, à Istanbul, jugé trop provocant, il a été écarté de la programmation.

> Pour aller plus loin : cliquer ICI

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale