Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 18
  • 0

Découverte d’un ivoire gravé vieux de 2800 ans à Hattuşa, l’ancienne cité hittite

En plein cœur de l'Anatolie Centrale, à près de 200 km à l’est d’Ankara, à quelques 1000 mètres d'altitude, le village de Boğazkale abrite l’intrigante cité d’Hattuşa, ancienne capitale des Hittites inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1986. Une découverte pour le moins étonnante vient d’être faite sur ce site: un fragment d'ivoire d’éléphant vieux d’environ 2800 ans présentant des motifs gravés qui nous éclairent sur les échanges artistiques et culturels de l’époque.

Illustration ivoire hittiteIllustration ivoire hittite
Écrit par Pauline Sorain
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 7 février 2024

Petit point historique

On sait que la colonisation a commencé à Hattuşa à partir du IIIème millénaire avant J.-C. Cependant, la ville apparaît dans les pages de l'Histoire avec les Hittites, l'une des anciennes civilisations d'Anatolie qui a vu le jour au IIème millénaire avant notre ère. Hattuşa, mentionnée dans les tablettes comme la "ville aux mille dieux", était la capitale de cette civilisation et l’un des principaux centres du monde antique. À la fin de l'âge du bronze (1650 - 1200 avant J.-C.) les Hittites représentaient l'une des grandes puissances régionales.

 

ESCAPADES ESTIVALES - Hattuşa, capitale de la civilisation hittite  

Les fouilles archéologiques de ce site, débutées en 1906, sont menées depuis 2006 sous la direction du professeur Andreas Schachner pour le compte de l'Institut archéologique allemand. Elles ont permis de découvrir des vestiges d’une richesse exceptionnelle, faisant de ce site l'un des plus importants de l'archéologie anatolienne.

 

Hattusa
©Kültür ve Turizm Bakanlığı

 

Une découverte exceptionnelle qui nous éclaire sur les interactions culturelles et les dynamiques historiques de la région

Ce morceau d’ivoire a été découvert dans les couches géologiques de l’âge du fer du site et suggère alors une certaine continuité dans l’occupation et l’utilisation de l’espace urbain sur des millénaires.

Sur cet ivoire sont gravés un sphinx, symbole de sagesse et de puissance et un lion, symbole universel de royauté, de protection et de force. Ils sont entourés de deux arbres de vie. Ces représentations se retrouvent beaucoup en Grèce et au Proche et Moyen-Orient. L’Empire hittite, multiculturel, a intégré ces représentations dans son art. Cette découverte nous éclaire ainsi sur les échanges et influences culturels qu’il y a pu avoir entre les différentes civilisations. La ville d’Hattuşa étant par ailleurs située au carrefour des routes commerciales antiques.

 

Illustration ivoire hittite
©Anadolu Agency

 

Le directeur des fouilles, Andreas Schachner, a déclaré à l’Agence de presse Anadolu: "ce morceau d’ivoire a probablement été ajouté comme ornement à une boîte ou à un meuble en bois de l'époque […] Cette œuvre est unique pour Boğazköy. C'est la première fois que nous sommes confrontés à une œuvre ornée d'une scène aussi dense et magnifiquement travaillée."

L’Empire, ainsi que la ville, furent détruits vers 1200 avant notre ère, lors de la période d'effondrement des royaumes à la fin de l'âge du bronze. Toutefois, ces vestiges nous réservent encore des surprises pour affiner notre compréhension de cette riche période de l’Histoire…

 

Pour recevoir gratuitement notre newsletter du lundi au vendredi, inscrivez-vous en cliquant ICI  

Suivez-nous sur FacebookTwitter et/ou Instagram

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024