Jeudi 24 juin 2021
Hong Kong
Hong Kong

Confessions d'un écolo à Hong Kong

Par Jérôme de Clarens | Publié le 05/05/2021 à 15:00 | Mis à jour le 06/05/2021 à 10:52
Photo : @Mika Baumeister
Une écologiste avec une pancarte support your local planet

Le sujet de l’écologie est de plus en plus important dans nos vies. Pourtant, lors de l’arrivée d’un enfant, il reste difficile de mêler le zéro déchet et la vie de jeunes parents. Cette semaine, Jérôme — jeune père et rédacteur pour Lepetitjournal.com à Hong Kong nous confie ses expériences et ses trucs et astuces pour mêler parentalité et responsabilité écologiste.

Il est essentiel de se soucier de la planète pour nos enfants. Pourtant, en décembre, en devenant père, je me suis rendu compte qu’il était parfois complexe de mêler à notre quotidien de jeunes parents, nos idéaux.

Nos astuces de jeunes parents

Lorsqu’on est jeunes parents, qu’il faut jongler entre les nuits blanches et tous les nouveaux concepts à apprendre, il est parfois difficile de se mettre au vert… Pourtant, il existe plusieurs petites astuces pour allier parentalité et écologie.

Nous avons notamment remarqué avec surprise que notre bébé grandissait à vue d’œil. Les petits hauts que nous avions achetés la semaine précédente étaient déjà trop petits. Pareil pour les chaussettes, les bodies, ou les petits bonnets.

 

via GIPHY

 

Nous avons du coup découvert rapidement une solution — vraiment géniale et pratique : c’est l’échange de vêtements entre familles. C’est un moyen pour nous de réduire nos déchets textiles et d’enrayer la surconsommation de vêtements. Les enfants grandissent à une vitesse phénoménale et cette solution est à la fois écolo, mais également très rentable. Pour trouver de bonnes affaires et proposer ses anciens vêtements, nous nous sommes donc abonnés à certains groupes sur Facebook comme "French in Hong Kong" ou bien "French HK Mum" qui se sont révélé une belle source d’échange.

Concernant les jouets, les jeux en plastique recyclé sont une option qui est top ! Chaque année, 470 milliards de bouchons sont produits dans le monde. Une partie est enfouie et l’autre recyclée. Pour y pallier, une super solution est le jeu CLIP IT. Parfaitement écolo, ce jeu de construction réutilise les bouchons usagés. “C’est aux enfants de collecter les bouchons. Nous fournissons les clips pour les assembler. Quatre-vingt-dix pour-cent du jeu sont déjà chez eux", nous explique Mathieu Collos, l’un des cofondateurs du concept. Pour donner un ordre d’idée, il y a déjà 5000 écoles en France qui utilisent ce jeu. Nous en avons déjà parlé à nos familles pour anticiper les cadeaux de Noël ou d’anniversaire de notre petite fille…

Concernant la santé, ma femme et moi nous sommes également mis à confectionner des produits qui soient plus doux et avec des composants que l’on maîtrise. Parmi ceux-ci, voici la recette de l’eau nettoyante douce qui est un produit indispensable. Pour cela, mélangez dans un flacon de 100 millilitres : 80 millilitres d’eau de fleur d’oranger, 1 cuillère à soupe de savon de Marseille liquide pur ou une base lavante naturelle, 1 cuillère à soupe d’huile végétale d’abricot (ou autre huile végétale au choix). À utiliser avec des lingettes lavables, évidemment.

Dans un second temps, nous avons opté pour les couches lavables. En effet, si les couches à usage unique se sont imposées auprès des parents pour leur côté pratique, elles génèrent beaucoup de déchets : près de 4000 couches sont jetées de la naissance à l’acquisition de la propreté d’un enfant. Les couches lavables font de plus en plus d’adeptes. Elles représentent une alternative économique et écologique. En trouvant des patrons sur internet, il est possible d’en confectionner soi-même. Sinon, pour celles et ceux qui manquent de temps, les couches green sont une super option ! La boutique en ligne Babycentral, basée à Hong Kong, pourra vous livrer rapidement.

 

via GIPHY

 

En Famille

Une option écologique, éducative et sortie familiale que nous avons hâte de mettre en action avec notre petite fille est de participer à un nettoyage de plage. Lorsqu’elle saura marcher, nous nous inscrirons dans une des différentes associations comme hkcleanup.org afin de participer à la préservation de la nature hongkongaise. Cette association, qui est née en 2000, a récolté plus de 70 millions de déchets sur le sol Hongkongais, avec l’aide de 350 000 bénévoles.

Ensuite, depuis l’ouverture des nouvelles stations de recyclage des déchets à Hong Kong, c’est un nouveau pas vert ! En effet, l’Environmental Protection Department a lancé un programme de recyclage depuis novembre 2020 sous la forme de centres de proximité sous l’appellation "Green 6". Proposant 131 points de collecte et de recyclages, sur les 18 districts que compte Hong Kong, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous y mettre. En tout, 7000 tonnes de déchets ont déjà été traitées depuis le début du programme.

 

Beach cleaning Hong Kong


En complément, connaissez-vous les magasins Livezero ou encore Slowood ? Il était important pour moi d’inclure ces magasins typiquement écolos dans cet article.

Le premier propose une large gamme de marques naturelles, bio et sans emballage : des aliments de base comme l’avoine, la farine, les légumineuses, les herbes et les épices, aux produits ménagers et d’hygiène personnelle, la lessive et le nettoyage polyvalent.

Le second est un espace modeste où des alternatives écologiques sont proposées. Étape par étape, ils proposent de "passer au vert" et vous accompagnent dans ce voyage. De notre côté, lorsque nous recherchions des solutions au quotidien, ils ont pu nous conseiller. Chaque détail est cohérent avec les principes du zéro déchet, de la durabilité et de l’harmonie. Recyclage, biodégradable, zéro déchet et respectueux de l’environnement sont quelques-uns des mots-clés qui répondent à leurs valeurs.

 

via GIPHY

 

Pour la vie !

Pour terminer, avec ou sans enfant, voici les petits gestes à faire au quotidien.

Premièrement, pendant le mois de mai, dites stop aux achats de bouteille d’eau en plastique ! Vu les problématiques auxquelles notre planète est confrontée, il est évident de réduire sa consommation de plastique. Les options sont vraiment illimitées et le premier geste est d’investir dans une gourde réutilisable.

Enfin, les deux dernières options que je prends et j’aime beaucoup partager sont les suivantes :

  1. garder le sourire en changeant progressivement ses habitudes, chaque petit geste compte ;
  2. Enfin rien de mieux que de parler de ses différentes expériences écolos, de la joie ressentie et insuffler l’envie de faire pareil.

 

via GIPHY

 

C’est petit à petit que de grandes choses positives se mettront en place !

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons
barbu

Jérôme de Clarens

Jérôme, 31 ans. Ancien du secteur F&B, il s'est reconverti dans le coaching de vie par le biais du partage et du sport. Il contribue au Petit Journal sur les articles liés à la communauté et au sport
0 Commentaire (s)Réagir