Mercredi 21 avril 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Comment les expatriés se feront vacciner contre la Covid-19 ?

Par Damien Bouhours | Publié le 13/12/2020 à 16:15 | Mis à jour le 16/12/2020 à 16:41
vaccin covid 19 expatrié

Alors que la vaccination contre la Covid-19 semble la seule solution pour retrouver une vie normale et pouvoir de nouveau voyager, comment va se dérouler la campagne pour les expatriés français à l’étranger ? La question a été évoquée entre les parlementaires et le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne.

 

La vaccination contre la Covid-19 est certainement le sujet le plus brûlant de ces dernières semaines. Il n’est donc pas étonnant que les parlementaires représentant les Français de l’étranger s’en soient saisi. Le sénateur des Français établis hors de France, Christophe Frassa avait posé la question au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en rappelant que lors de la pandémie de grippe A H1N1, en 2009, le Quai d’Orsay « avait associé la caisse des Français de l'étranger à la campagne de vaccination pour la prise en charge de ses adhérents dans les pays qui n'organisaient pas eux-mêmes une telle campagne ou qui n'incluaient pas dans leur campagne de vaccination les ressortissants étrangers ». Sur 1,4 million de Français vivant à l’étranger à l’époque, seuls 4,5% (62.800 Français) avaient été vaccinés avec le concours de l’Etat français.

 

Vacciner les expatriés les plus modestes

Le secrétaire d’Etat en charge des Français de l’étranger, Jean-Baptiste Lemoyne a organisé une réunion vendredi dernier pour parler de la question de la vaccination contre la Covid-19 pour les Français de l’étranger. Le ministre a rappelé que la campagne de vaccination en France sera réalisée selon trois principes : non obligatoire, gratuit et disponible. Elle se déroulera en plusieurs phases avec en priorité les résidents des EHPAD, en janvier et février 2021. Jean-Baptiste Lemoyne souhaite une équité de traitement en France et à l’étranger, ce qui impliquerait donc une aide de l’Etat français, notamment envers les expatriés les plus modestes. La stratégie déployée par la France ne sera en revanche pas systématique et s’adaptera en fonction de la situation dans les différents pays et notamment des campagnes de vaccination disponibles. Un audit a été demandé par le ministre et sera réalisé par l’ensemble du réseau diplomatique. Les résultats devraient être connus d’ici les premiers mois de l’année 2021. Le ministre a également souhaité une coordination européenne sur le sujet et une consultation avec la Caisse des Français de l’étranger et les autres organismes de prise en charge des expatriés.

 

De nombreuses questions persistent

Dans son compte rendu de la réunion, le sénateur Christophe Frassa, rappelle que de nombreuses questions restent encore en suspens. Ainsi, comment cela se passera pour les Français recevant à l’étranger un vaccin qui n’a pas été validé par la France ou l’Union européenne ? Comment sera coordonnée l’aide pour les expatriés dans les pays où ils ne seront pas éligibles à la vaccination ? Des campagnes de vaccination seront-elles mises en place dans les consulats comme ce fut le cas pour la grippe H1N1 ? Jean-Baptiste Lemoyne a affirmé avoir évoqué la situation des Français de l’étranger avec le professeur Fischer, en charge de la campagne nationale de vaccination, et le fera de nouveau lors du prochain conseil de défense. Une prochaine réunion aura également lieu mi-janvier pour faire le point sur la situation avec les parlementaires des Français de l'étranger. 

Nous vous recommandons

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
8 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Vlad jeu 25/03/2021 - 12:49

En Espagne ce n'est pas moins bien qu'en France mais la stratégie est différente et je n'ai aucune garantie ni confiance à rester dans l'attente d'un appel hypothétique. Bref, je profiterai d'un séjour en France pour me faire vacciner si cela m'est permis!

Répondre
Commentaire avatar

Jîji ven 08/01/2021 - 07:53

Je suis française résident en Egypte...je désire obtenir un vaccin en France car je dois visiter mon fils bientôt en France..je suis diabètique et j'ai 66 ans.. le pays ici n'offre pas encore le vaccin et les consulats de même ne l'ont pas..

Répondre
Commentaire avatar

Mpplolo mer 27/01/2021 - 08:07

Bonjour, Le diabète n'est pas encore inclu dans les pathologies prioritaires pour les moins de 75 ans.

Répondre
Commentaire avatar

Mongeo lun 28/12/2020 - 18:36

Moi, étant expat au Brésil, je ne peux pas en dire autant que mes autres compatriotes des commentaires. Je ne fais pas du tout le malin pcq ici les vaccins ne sont pas prêts d'arriver... un certain Bolsonaro s'en contrefout! Alors ma vaccination passera par la case aéroport...

Répondre
Commentaire avatar

Expat et heureux lun 28/12/2020 - 10:20

Pas besoin de la France, la France n'est pas le centre du monde et loin de la!, il y a beaucoup beaucoup ailleurs!

Répondre
Voir plus de réactions

Retraite

Singapour Appercu
#MAVIEDEXPAT

Bruno Schricke – Une retraite active avec son épouse à Singapour 

Etudiant à l’Essec, Bruno Schricke a fait son stage de 2ème année en 1976 au poste d'expansion économique de l'Ambassade de France à Singapour, suivi d'une mission de prospection en Malaisie pour le g

Education

DISPARITION

Décès de René Randrianja, ancien président de l'Union-ALFM

L'union-ALFM (Association des Anciens des Lycées Français du Monde) a la profonde douleur de vous faire part du décès de René Randrianja, à l’âge de 30 ans, dans un accident d'avion dimanche 18 avril.