Comment investir dans l’immobilier locatif avec 700 euros par mois ?

Par Article Partenaire | Publié le 06/09/2022 à 16:25 | Mis à jour le 06/09/2022 à 16:27
Maison avec arbre en premier plan

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif en France, mais vous avez un budget limité ? Dans cet article, on vous explique comment réaliser un investissement locatif rentable et sécurisé depuis l’étranger sans payer plus de 700 € de mensualités bancaires et comment se faire accompagner ans son projet. 

 

Pourquoi investir dans l’immobilier locatif 

Très souvent, l’expatriation s’accompagne d’un pouvoir d’achat plus élevé, avec des revenus supérieurs, un coût de la vie plus faible qu’en France et des avantages fiscaux. C’est donc une période de vie particulièrement propice pour placer son argent et faire fructifier son épargne.

En matière de placements financiers, l'immobilier locatif est particulièrement attractif. Valeur refuge en période d’instabilité économique, la pierre est un investissement très sécurisé, avec un rendement attractif.

En effet, la rentabilité locative à moyen / long terme est de l’ordre de 3 à 5 %. Elle sera d’autant plus élevée avec l’achat d’un bien de petite surface et avec la colocation (pour les grands logements). Certains biens peuvent offrir une rentabilité supérieure (jusqu'à 7%), mais cette rentabilité s'accompagnera souvent d'un risque plus élevé de vacance locative.

Investir dans l’immobilier locatif avec 700 euros en tant que non-résident peut ainsi vous permettre de vous constituer (ou de développer) un patrimoine et de bénéficier de revenus complémentaires pendant votre expatriation et à votre retour en France. C’est également un excellent moyen d’anticiper la baisse de revenus à la retraite et de sécuriser l’avenir de ses enfants.

 

Investir dans l’immobilier avec des mensualités de 700 € : c’est possible !

Une mensualité de crédit correspondant au montant à payer, tous les mois, par l’emprunteur, dans le but de rembourser l’emprunt accordé par sa banque.Chaque mensualité comprend des intérêts, ainsi qu’une part de capital.

 

Pour rappel, selon les exigences du HCSF (Haut Conseil de Stabilité Financière), le taux maximum d’endettement est de 35 % (assurance emprunteur incluse). Au-delà, le prêt ne pourra pas être accordé. En outre, la durée de crédit ne peut pas excéder 25 ans pour les résidents fiscaux français et 20 ans pour les non-résidents fiscaux français.

 

Généralement, les mensualités peuvent être totalement couvertes par les revenus locatifs générés par votre bien. Dans ce cas, on dit que l'investissement locatif est autofinancé.  Cette situation s’avère toutefois de plus en plus difficile compte tenu des charges diverses (frais d’agence, honoraires du notaire, frais de gestion locative…), et du coût élevé des biens dans les grandes villes.

 

Comment investir avec moins de 700 € de mensualités bancaires ?

Pour investir dans l'immobilier locatif en France sans excéder 700 € de mensualités bancaires, il est tout d’abord recommandé d’obtenir un crédit immobilier auprès d’une banque française (les taux, fixes et relativement bas, sont généralement plus attractifs en France qu’à l’étranger).

 

Obtenir un financement en France lorsque l'on est expatrié

Tournez-vous également vers un établissement de crédit qui prête aux expatriés. Des banques telles que le Crédit Mutuel, La Banque Transatlantique, la BRED ou le Crédit Agricole sont particulièrement familiarisées avec la clientèle expatriée. Ces dernières seront plus enclines à étudier votre demande de financement.

 

Il est également indispensable de se constituer un solide dossier de financement, avec toutes les pièces justificatives demandées, et de définir avec précision son projet et son objectif pour rassurer sa banque.

 

On vous conseille aussi de fournir un apport de 30 % du prix du bien. Cela est fortement recommandé, car les conditions bancaires sont plus strictes en France en 2022.

 

Pensez aussi à négocier les taux d’intérêt auprès de votre banque. Il faut savoir que les taux restent négociables tout au long de l’emprunt. C'est d'ailleurs ce qui peut considérablement réduire vos mensualités au fil des années.

 

En outre, se faire accompagner par des professionnels (courtiers, plateformes d’investissement locatif pour expatriés…) reste la meilleure stratégie pour bénéficier des meilleures conditions de financement.

 

Enfin, il est fondamental de bien choisir la localisation du bien. L’emplacement joue en effet un rôle décisif dans la rentabilité locative et dans la capacité à rembourser les mensualités d’emprunt.

 

À titre d’exemple, des mensualités bancaires de 700 € par mois correspondent à un emprunt de 168 000 € sur 20 ans. L’apport de 30 % équivaut quant à lui à 50 400 €. Vous pouvez par conséquent démarrer votre projet d’investissement locatif avec un budget de 218 400 €. En décomptant les charges et frais annexes, vous pourrez donc acquérir un bien immobilier au prix de 200 000 €.

 

Comment investir avec 700 euros par mois dans les plus grandes villes de France ?

Pour un studio à Paris avec ce budget, il est conseillé de privilégier la banlieue proche (dans le 92 par exemple). Les loyers s’élèvent entre 650 et 800 € par mois et la rentabilité sera autour de 3 % nets. Pour acquérir un bien de plus grande surface (2 pièces), il faudra compter un minimum de 250 000 €.

 

Près de Lyon, vous pourrez acquérir, avec un budget de 200 000 euros, un grand studio ou un T2 à Oullins, Brons, Villeurbanne ou dans le 9e arrondissement lyonnais. Les loyers oscillent entre 650 et 750 € pour une surface de 35 à 40 m². D'ailleurs, les revenus locatifs seront plus élevés si le bien comprend un garage ou un balcon par exemple. La rentabilité se situera entre 3,5 et 5 % bruts.

 

À Bordeaux, il sera également possible d’acheter un grand studio ou un T2. Les communes à privilégier sont Pessac ou encore Talence, deux villes étudiantes. Les loyers pourront monter jusqu'à 830 € pour un bien meublé. La rentabilité brute se situera autour de 3,5 à 5%.

 

Enfin, à Marseille, vous pourrez investir dans un studio T3 avec un budget de 200 000 €. Les quartiers à privilégier sont les suivants : Noailles, Saint-Charles, Chapitre… Le loyer sera de presque 700 € pour un logement non meublé et de 900 € pour un bien meublé. La rentabilité brute moyenne pour ce type d’investissement locatif sera de 5,5%.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale