Expatrié à Singapour : voici comment bien investir votre argent en France.

Par My expat | Publié le 30/10/2022 à 17:30 | Mis à jour le 30/10/2022 à 17:30
investissement singapour

Économies, prime, ou encore héritage, vous disposez d’une épargne et vous vous interrogez sur les moyens de la placer. Vous aimeriez investir en France, parce que l’économie y est propice. Sachez qu’il existe plusieurs façons de placer son argent selon ses préférences et ses stratégies d’investissement. Les choix sont multiples, et les plus classiques restent d’investir en bourse, dans une assurance vie ou dans l’immobilier

 

Investir dans l’immobilier locatif 

Pourquoi investir dans l’immobilier ? 

Beaucoup d’expatriés français décident d’investir leurs économies dans l’immobilier locatif, et ce, pas sans raison. L’immobilier reste un des placements long terme les plus intéressants, même lorsque l’on investit à distance.

 

Investir dans l’immobilier est un placement qui offre une double rentabilité. D’une part, vous générez des revenus locatifs, et d’autre part, vous percevez une plus-value à la revente. C’est aussi le seul placement qui permet de profiter de l’effet de levier du crédit. L’effet de levier, c'est en fait la possibilité d’augmenter votre capacité d’investissement grâce au crédit immobilier, et donc d’accroître votre capital à long terme et booster la rentabilité de votre projet immobilier.

 

Certains critères comme le décalage horaire, l’éloignement avec la France ou encore la méconnaissance du marché immobilier peuvent en effet compliquer la prise de décision. Toutefois, les expatriés du monde entier sont de plus en plus nombreux à sauter le pas. D’ailleurs, sur 1,5% de la part résidentielle en France détenue par des non-résidents, 42,2% sont des expatriés français.

 

Un équilibre entre rentabilité, sécurité et valeur refuge

Si l’on compare les différents placements possibles, que nous aborderons dans un second temps, l’immobilier locatif est le placement qui équilibre au mieux rentabilité, sécurité et valeur refuge, surtout en période d’inflation. Pourquoi ? Les loyers sont une dépense qu’on ne peut pas éviter, incompressible. La demande locative est encore plus forte en période inflationniste puisque de nombreux ménages doivent mettre en pause leur projet d’investissement. Quoi qu’il en soit, avec de bons conseils et une bonne analyse du marché immobilier, il est tout à fait possible de trouver des appartements bien placés dont le taux de rentabilité brute dépasse les 5%. 

 

Un marché immobilier français tenace et des villes à fort potentiel locatif

Le marché immobilier français est historiquement stable et plus sûr. Plusieurs métropoles françaises sont d’ailleurs idéales pour y effectuer un investissement locatif. Paris, par exemple, est la ville par excellence pour un placement sécuriséoù la tension locative est forte. Avec des prix moyens au mètre carré qui dépassent les 11 000 €en octobre 2022, investir à Paris est gage de plus-value assurée à la revente. N’oublions pas que la ville accueillera les JO en 2024 ! La capitale est aussi au centre d’un projet d’amélioration des infrastructures de transport, Le Grand Paris qui augmente d’autant plus les opportunités d’investissement en région parisienne.

 

D’autres métropoles comme Bordeaux ou Lyon sont très plébiscitées par la demande étudiante, et de jeunes actifs, ce qui explique la hausse importante des prix dans ces deux villes. Durant les cinq dernières années, la valeur immobilière à Bordeaux a augmenté de 29%, et de 50% à Lyon. Marseille, elle, a le vent en poupe depuis quelques années et devient la destination privilégiée des investisseurs (hausse des prix, demande locative forte, préparation aux Jeux Olympiques 2024).

 

Devenir propriétaire, le meilleur moyen de se constituer un patrimoine ou de préparer sa retraite 

De nombreux investisseurs expatriés choisissent d’investir dans l’Hexagone pour anticiper leur retour d’expatriation, ou bien pour préparer les études de leurs enfants en France en investissant dans une petite surface. Cela peut aussi leur permettre d’avoir un pied-à-terre durant leurs courts séjours en France.

 

Comment investir dans l’immobilier locatif ?

Pour bien démarrer son projet d’investissement locatif, vous devez valider un certain nombre de critères. D’abord, il est absolument nécessaire de disposer d’un apport d’au moins 30% du projet pour avoir des chances d’être financé par une banque française en 2022. Les conditions d’emprunt françaises sont notoirement plus strictes depuis le début de l’année. Comptez donc au moins 50 000 € pour démarrer un projet immobilier en France.  Si vous disposez d’épargne suffisante, vous pouvez aussi investir comptant.

 

Une fois le financement obtenu vient ensuite le moment de la recherche du bien idéal. En principe, nous recommandons de bien définir votre objectif et vos critères en amont pour définir le cadre de votre recherche. Objectif de l’investissement, terme, budget, localisation du bien, surface, ou encore l’état du bien (neuf ou ancien) si vous pensez pouvoir y réaliser des travaux (très complexe à gérer à distance).

 

Si vous n’avez pas de contact dur place, la distance risque de poser un problème pour concrétiser ce projet immobilier. Aujourd’hui des sociétés comme My expat existent et proposent un accompagnement par des professionnels de l’immobilier. Recherche sur-mesure, conseil, négociation, et réalisation des démarches administratives et notariales, ces experts s’occupent de tout. D’autant plus que ceux-ci disposent d’un réseau de confiance spécialisé dans la clientèle expatriée : fiscalistes, comptables, financement. Un gage de réussite pour le projet.

 

 

Placer son argent dans une assurance vie ou en Bourse 

 Investir en assurance-vie

Investir dans une assurance-vie peut répondre à de nombreux objectifs comme faire fructifier son épargne, se constituer un complément de revenu ou préparer sa succession…

 

Avant d’opter pour une assurance-vie, demandez-vous si ce type de placement correspond à vos objectifs d’investissement et au niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Cette année, l’assurance vie garantissait un taux de rendement de 1,70% à 2%. Par exemple, le taux de rendement d’une assurance vie chez la Caisse d’épargne oscillait autour de 0,75%.

 

Ce rendement peut être plus élevé, mais le risque en est d’autant plus grand. Dans les faits, la rentabilité de votre contrat dépend du type de support choisi. Par exemple, un fonds euro sera très sécurisé, mais peu rémunérateur, tandis qu’un investissement en unités de compte sera plus risqué, mais plus rentable.

 

Investir en bourse 

Concrètement, investir en bourse, c'est acheter une action d’entreprise que vous espérez revendre à un prix plus élevé. Ce type d’investissement est prisé par les investisseurs aguerris, les plus-values sont parfois très élevées. 

 

En revanche, pour un portefeuille diversifié, et sur le long terme, l’investissement moyen en bourse rapporte 4% à 6% de rendement par an. Attention, placer toutes ses économies en action n’est pas une stratégie recommandée. D’autant plus en période inflationniste où l’on observe une forte volatilité des actions, et où parfois les entreprises peinent plus à produire des dividendes dans un marché où tous les coûts augmentent. D’où l’intérêt ici d’être vigilant et de diversifier ses actions pour ne pas être trop touché par les changements qui peuvent être brutaux.

my-expat-investissement-immobilier

My expat

My expat organise les projets immobiliers des expatriés.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Singapour !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale