Jeudi 20 septembre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COÛT DE LA VIE – Hong Kong, Tokyo, Zurich, si chères pour les expats

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 27/06/2018 à 15:09 | Mis à jour le 28/06/2018 à 13:10
Photo : Hong Kong est la ville la plus onéreuse pour les expatriés en 2018
Mercer Expatriation Hong Kong

 

Hong Kong reprend à Luanda le titre de ville la plus chère pour les salariés en mobilité internationale, selon l'enquête internationale Mercer 2018. Tokyo et Zurich complètent ce podium.

Pour sa 24e édition, l’enquête Mercer présente un classement du coût de la vie dans 209 villes sur les 5 continents, en comparant les prix locaux de plus de 200 biens et services tels que les frais de logement, le transport, l'habillement, les produits ménagers et les loisirs. Les multinationales et les autorités utilisent les informations de cette étude pour déterminer la politique de rémunération pour leurs expatriés. New York sert de ville de référence pour l’élaboration de ce classement.

Hong Kong retrouve la tête de la liste après l'avoir cédée l'an dernier à Luanda (Angola, 6e cette année). Tokyo et Zurich occupent respectivement la deuxième et la troisième place, suivies de Singapour et Séoul. À l’autre extrémité du classement, se trouvent Tachkent (209e), Tunis (208e) et Bichkek (207e).

coût de la vie, mondecoût de la vie, mondecoût de la vie, monde

L’Asie domine le classement

Quatre des cinq villes les plus onéreuses du monde pour les salariés en mobilité internationale se trouvent donc en Asie. Dans le top 10 des métropoles les plus chères pour les expatriés, on retrouve aussi Shanghai (7e) et Pékin (9e). Bangkok (52e) gagne sept places par rapport à l’an passé. Kuala Lumpur (145e) et Hanoï (137e) suivent la même dynamique et gagnent respectivement vingt et trente-sept places.
 

Les villes d'Europe se renchérissent

Globalement, les villes européennes, portées par le renforcement de l'euro face au dollar, ont bondi au classement. Zurich conserve son titre de ville européenne la plus onéreuse, suivie de près par Berne (10e). Genève (11e) recule de quatre places par rapport à l’année dernière, suite à une baisse des prix de son marché immobilier.

Les villes allemandes ont notamment enregistré certains des bonds les plus remarquables au classement depuis l’année dernière : Francfort (68e) et Berlin (71e) ont ainsi bondi de 49 places, Munich (57e), de 41. Londres a gagné de son côté dix places pour se hisser au 19e rang. Rome (46e), Madrid (64e) et Vienne (39e) progressent respectivement de trente-quatre, quarante-sept et trente-neuf places.

En France, la ville lumière passe de la 62ème place à la 34ème place ; même constat pour Lyon qui fait se hisse de la 137e à la 105e place.

Recul des villes américaines

La dépréciation du dollar par rapport aux autres grandes devises et notamment l’euro, a fait reculer les villes du pays de l’oncle Sam dans le classement.

New York perd ainsi quatre places pour se retrouver en 13e position mais reste néanmoins la ville la plus onéreuse de la région. San Francisco (28e) et Los Angeles (35e) reculent respectivement de sept et treize places par rapport à l’année dernière, tandis que Chicago (51e) chute de vingt places.

Au Canada, Toronto (109e), ville la plus onéreuse du pays, gagne dix places suite à la hausse des loyers pour les salariés en mobilité internationale. Montréal (147e) en perd 18.

En Amérique du Sud, c’est Sao Paulo (58e) qui domine le classement, et ce malgré une chute de trente-deux places par rapport à l’an passé. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Santiago (69e).

Malgré la hausse relative du coût de la vie dans des pays comme le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay, la majorité des autres villes sud-américaines recule dans ce classement : c’est notamment le cas de Rio de Janeiro (99e, - 43 places) ou encore de Bogota (168e), en recul de quinze places.

Océanie

Les villes australiennes ont pour leur part reculé. Sydney (29e) reste ville australienne la plus chère du classement pour les salariés en mobilité internationale. Melbourne se classe quant à elle 58e, Brisbane 84e et Perth 61e.
 

Afrique – Moyen-Orient

Tel-Aviv (16e) demeure la ville du Moyen-Orient la plus chère pour les expatriés, devant Dubaï (26e), Abu Dhabi (40e) et Riyad (45e). Le Caire (188e) est l’agglomération la moins onéreuse de la région.

Bien qu’elle ait perdu sa première place au classement mondial, la métropole angolaise de Luanda (6e) demeure la ville africaine classée le plus haut. Au Tchad, N’Djamena (8e) la suit en progressant de sept places. Libreville (18e) gagne quatorze places et devient la troisième ville africaine du classement, suivie directement de Brazzaville (19e) au Congo, qui monte de onze places. 

 

Classement  MERCER 2018 :

1- Hong Kong

2- Tokyo

3- Zurich

4- Singapour

5- Séoul

6- Luanda

7- Shanghai

8- N’Djamena

9- Beijing

10- Berne

0 Commentaire (s)Réagir

Education

Jakarta Appercu
DÉVELOPPEMENT

Une école gratuite pour former les informaticiens arrive à Jakarta

Le secrétaire d’état chargé du numérique Mounir Mahjoubi était de passage à Jakarta ce lundi.Un accord de coopération entre l’école dite de type 42 et la Yayasan Academie a été signé.

Sur le même sujet