Jeudi 21 mars 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ECOLES INTERNATIONALES – De plus en plus chères !

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 04/07/2017 à 16:00 | Mis à jour le 25/01/2018 à 10:15
Ecoles cheres expatriation écoles internationales

 

Avoir une continuité dans un cursus scolaire n'est pas toujours facile lorsque l'on enchaine les expatriations. Ecole française, américaine, australienne, canadienne? beaucoup de critères entrent en jeu à l'heure du choix. Les frais de scolarité sont l'un d'entre eux. Les tarifs de 1576 établissements de 117 pays ont été passés au crible dans la dernière enquête Expat Finder. La Suisse est le pays le plus cher pour suivre un enseignement international. 

La question de la scolarité est un enjeu crucial lorsque l'on élève des enfants à l'étranger. Maitrise des langues étrangères, place accordée au sport ou aux activités extra-scolaires, de nombreuses familles font le choix d'une école internationale (voir notre article : Pourquoi choisir une école internationale ?). Les frais d'écolage, loin d'être neutres, varient d'un enseignement à un autre, et selon les pays. L'enquête Expat Finder a examiné le poids de l'éducation internationale dans le budget des expatriés. Pour ceux qui ont la chance d'avoir un contrat d'expatrié, certaines entreprises prennent en charge tout ou partie de ce budget. Pour les autres, la scolarité peut représenter un gros sacrifice financier.

L'enquête de 2017 montre que globalement, les frais d'écolage ont augmenté de 2% dans les écoles internationales, avec une hausse particulièrement forte, 7%, en Asie. Ces chiffres cachent de grandes disparités. 

Pour Sébastien Deschamps, CEO et co-fondateur d'ExpatFinder.com, « l'augmentation des coûts de l'éducation internationale est exacerbée par la demande croissante des familles aisées ou de la classe moyenne dans les pays émergents, en Asie ou au Moyen-Orient, qui veulent pour leurs enfants un Baccalauréat International ou américain. Nous avons également constaté des réductions importantes des subventions offertes par les gouvernements et les écoles internationales, aggravant encore les dépenses des parents expatriés qui peuvent déjà trouver des frais dans les écoles internationales haut de gamme hors de portée ». 

Selon le pays où vous vous trouvez, il faudra débourser de 4.000 à? un million de dollars US pour offrir une éducation internationale à vos chérubins ! La palme de l'école la plus chère revient en effet à la Leysin American School en Suisse et la meilleure marché (US$3,969) se situe en Norvège (Kongsberg International School). 

Les 5 écoles internationales les plus chères du monde

ecoles chères

Les plus chères et moins chères d'Asie

ecoles asie


 

Les écoles les plus chères et moins chères d'Europe

 

ecoles europe

Les 5 pays les plus chers

Si l'on se base sur le coût annuel médian des frais de scolarité, la Suisse, l'Autriche et la Chine sont en tête du classement des pays les plus chers pour une éducation internationale.

1-    Suisse : 29.711 US$ par an
2-    Autriche : 25.957 US$ par an
3-    Chine : 25.820 US$ par an
4-    Singapour : 23.198 US$ par an
5-    Kazakhstan : 22.650 US$ par an

Un tiers des écoles internationales les plus chères se situent en Asie.

Le système scolaire australien est le plus cher (frais médians annuels de 21.657 US$). Trois fois moins chères que les australiennes, et en moyenne moitié moins chère que l'ensemble des écoles étudiées, les écoles françaises sont bien meilleur marché (US$$6,996 par an en moyenne, mais là encore avec de nombreuses disparités selon les établissements). D'ailleurs, l'une des recommandations des auteurs de l'étude - pas forcément francophones - pour réduire les frais de scolarité, est de mettre ses enfants dans le système français, dont on met également en avant le nombre d'établissements dans le monde (495 établissements scolaires homologué dans 137 pays). Pourtant, au regard de la scolarité gratuite telle qu'elle existe en France, l'éducation en français à l'étranger demande un véritable effort aux familles.

Comment réduire le poids des frais de scolarité ? 

-       Se renseigner sur les possibilités de bourses.

-       Si vous résidez dans un pays francophone (ou que vos enfants maitrisent la langue locale), renseignez-vous sur les possibilités de scolarisation dans des établissements locaux.

Une expatriée britannique installée à Hong Kong, explique : « nous avons passé du temps à regarder les options qui étaient offertes à nos enfants avant d'opter pour une éducation locale pour eux. Il y a parfois des idées préconçues voire erronées sur la qualité de l'enseignement local parmi les expatriés.  Nous avons identifié une école avec un programme bilingue solide et finalement le cout n'a pas été l'élément déterminant dans notre choix ».

-       Renseignez-vous sur la présence d'un dispositif FLAM dans votre pays d'accueil. Créé en 2001 par le ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), gérée depuis 2009 par l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE), opérateur du MAEDI, le dispositif FLAM promeut l'utilisation et l'appropriation de la langue française à travers des ateliers ludiques. Son but est de proposer, dans un cadre extra-scolaire, des activités permettant aux enfants d'apprendre la langue lorsqu'ils ne peuvent bénéficier de cet enseignement dans un établissement scolaire étranger.

MPP (www.lepetitjournal.com) mardi 4 juillet 2017 

www.expatfinder.com  

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Famille

Hong Kong Appercu
BLOG

Un p’tit Blond à Hong Kong

Avoir un enfant, ça change la vie. Tout le monde le sait. Mais avoir un enfant à Hong Kong, à quoi ça ressemble finalement? Le Blond vous raconte la récente arrivée de son p’tit premier.

Retour en France

Londres Appercu
EXPATRIATION

Brexit : Les expatriés rentrent en France

Au cœur de toutes les discussions, le Brexit conduit certaines familles à rentrer en France. Un retour choisi ou dû à une mutation, l’incertitude dans le pays étant moins favorable aux affaires.

Sur le même sujet