Samedi 24 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

LEMOYNE – "La France sera aux côtés de ses communautés dans le monde"

Par Hervé Heyraud | Publié le 25/03/2020 à 09:00 | Mis à jour le 26/03/2020 à 13:58
Photo : crédit photo MEAE Jonathan SARAGO
jean baptiste lemoyne expatriés coronavirus

Le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères appelle les expatriés à la solidarité avec les touristes en difficulté. 70.000 d’entre eux doivent être rapatriés en 6 ou 7 jours

 

Quelles sont vos recommandations pour les Français vivant à l’étranger et souhaitant rentrer en France ? 

Jean-Baptiste Lemoyne - Notre recommandation pour les Français résidant hors de France est d’éviter les déplacements internationaux et de demeurer là où ils résident. Le mieux pour nos compatriotes expatriés est de se conformer aux directives des autorités de santé locales des pays où ils vivent. Il n’est pas souhaitable de se déplacer, ce qui est de plus en plus difficile de toute façon, sauf pour des raisons sanitaires sérieuses. Avec Jean-Yves Le Drian, nous sommes en contact étroit avec nos communautés françaises à l’étranger. Certains, en Afrique du Nord ou en Afrique subsaharienne par exemple, réfléchissent à un retour. Avec le gouvernement et au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, nous suivons avec beaucoup d’attention l’évolution de l’épidémie selon les pays. Ce qui est sûr, c’est que la France a toujours été aux côtés de ses communautés partout dans le monde et continuera à l’être.

 

Nous prévoyons encore 6 à 7 jours pour convoyer les 70.000 touristes français restants. 

Qu’en est-il du rapatriement des touristes et voyageurs d’affaires français coincés à l’étranger ? 

Sur les 130.000 touristes français encore bloqués à l’étranger vendredi dernier, 60.000 ont pu regagner lundi soir le territoire national. Un travail considérable a été accompli en coordination avec le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, le ministère des Transports, les compagnies aériennes pour établir des plans de vols et proposer des retours. Ainsi, une immense majorité des 20.000 touristes présents au Maghreb ont pu revenir grâce à l’effort d’Air France et sa filiale Transavia qui ont affrété 140 vols en quelques jours ! Nous avons demandé aux compagnies de pratiquer des prix modérés, car nos compatriotes ont dû faire face à des dépenses exceptionnelles, et la plupart d’entre elles ont joué le jeu.

 

Nous prévoyons encore 6 à 7 jours pour convoyer les 70.000 touristes français restants. C’est une situation complexe, parfois dans des zones isolées. Il faut saluer la mobilisation des équipes du Quai d’Orsay et des postes, qui ont ouvert leurs propres centres locaux de crise. Ils ont dû gérer des milliers d’appels téléphoniques notamment et mettre en place une communication régulière sur les réseaux sociaux.

 

La plateforme SOS UN TOIT a été mise en place vendredi pour aider les Français bloqués à l’étranger à trouver un logement grâce à la solidarité des expatriés. Quels sont les premiers retours ? 

Nous avons créé en 24 h cette plateforme www.SOSuntoit.fr pour permettre aux Français résidant à l’étranger de venir en aide à des voyageurs français en situation difficile, quand les hôtels ont été fermés par exemple. Avec l’engagement des Accueils francophones (la FIAFE), un vrai élan de solidarité, d’entraide, joue à plein, avec déjà plus de 82.000 visites pour un résultat de 5.000 lits proposés en 4 jours dans de nombreux pays ! J’appelle les Français expatriés à étoffer encore cette offre, car avec un maillage plus fin, la réponse sera plus fine.

 

Les élections consulaires ont été reportées. Pensez-vous qu’elles pourront avoir lieu en juin et si non quelles seront les conséquences pour les sénatoriales ? 

Il est apparu qu’il n’était pas possible, au regard de la situation sanitaire mondiale, de maintenir le scrutin des élections consulaires les 16 et 17 mai prochains. Cela correspondait d’ailleurs à la demande de nombreux conseillers et candidats qui ne pouvaient plus faire campagne. La loi d’urgence prévoit donc maintenant un report de l’élection à la même date que le second tour des municipales, le 21 juin prochain si la situation sanitaire le permet. Un rapport sera rendu en mai pour évaluer cette situation, mais d’ici là, ne faisons pas de politique fiction. 

Chaque compatriote expatrié revenu en France pourra avoir immédiatement accès aux soins comme tout Français résidant en France

L’Assemblée nationale a voté la suppression du délai de carence pour l’accès à la sécurité sociale en cas de retour en France pour les expatriés. Quelles en sont les modalités ? 

Il s’agit d’un amendement du gouvernement que j’ai souhaité afin que chaque compatriote expatrié revenu en France puisse avoir immédiatement accès aux soins comme tout Français résidant en France. Par dérogation, le délai de carence de trois mois pour l’affiliation aux caisses d’assurance maladie et maternité est donc supprimé pour tout personne rentrée entre le 1er mars 2020 et le 31 mai 2020. C’est une mesure indispensable au vu de la situation.

 

De nombreux expatriés craignent pour les conséquences économiques de cette crise mondiale. Des aides seront-elles prévues pour soutenir les entreprises françaises présentes à l’étranger ? 

Le gouvernement a adopté des mesures exceptionnelles en matière économique avec un programme d’aides directes aux entreprises de 45 milliards d’euros, notamment via l’activité partielle et le report, voire l’annulation, de créances fiscales et sociales. 300 milliards d’euros de garantie sur les crédits aux entreprises seront par ailleurs apportés par l’Etat. Notre souhait est de préserver les emplois, les compétences, les savoir-faire et nos entreprises. Lors de la crise de 2008, nous n’avions pas ces outils à disposition et la France a tardé à rebondir. On a su en tirer les leçons. Pour le Commerce extérieur, j’ai réuni la semaine dernière la Team France Export pour apporter des réponses concrètes. Nous sommes mobilisés avec les ambassades, Business France et les entreprises membres de l’OSCI pour rester présents à l’export malgré le contexte difficile. Ainsi, les entreprises du secteur cosmétique seront représentées à la prochaine Foire mondiale du secteur qui se tiendra en mai en Chine.

Hervé Heyraud

Hervé Heyraud

Président et fondateur des éditions lepetitjournal.com, Il en assure la direction générale et est responsable de la publication. Diplômé du CFPJ de Paris, il a collaboré pour Le Progrès, L’Union de Reims et Le Journal du Textile. Expatrié en 1998 à Mexico
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

anuman mer 25/03/2020 - 14:12

Franchement merci au commentaire précédent. Il est juste, mais je vais tenter d'en ajouter une couche ! Fortement confiné à Siem Réap… Pas si simple. Je suis avec ma compagne cambodgienne, oups! depuis 22 ans. avant, je bossais à la Mairie de Phnom penh. et même… depuis 1992. On a tout planifiés et reconstruit concernant les égouts et le drainage… (possible que certains me reconnaissent). Peut importe. J'ai accompagné des chefs d'Etat et j'en passe… Personne n'en a rien a foutre et obtenir ne serais ce qu'un simple visa pour Him est un véritable cauchemar. Et, je ne peux pas rentrer aider ma maman (85 ans tout de même). Un véritable cauchemar qu'impose le consulat sans aucun discernement. (avant c'était si simple que je n'ai pas fait attention… Le Visa, c'était automatique et 30mn à discuter agréablement. Je précise que nous avons un certificat de concubinage officiel de l'Ambassade qui date… je sais pas mais 2006/2007 probablement. Ce jour, il est clair que si je souhaite être rapatrié j'ai des tonnes de raisons. Et qu'en est il de ma compagne de toujours ? (je dois préciser qu'elle a un visa encore valable pour quelques mois). J'aurais tellement plus à dire… Mais bon. nous sommes confronté à une histoire pas évidente et qui au Cambodge notamment risque de dégénérer gravement. Faites tous bien attention. En juillet 97 j'étais à Phnom Penh, et je sais qu'une simple chose peut aussi devenir mortelle! Ca, c'est le Cambodge et peut être la raison de mon amourµ. Bisou à tous

Répondre
Commentaire avatar

domfer mer 25/03/2020 - 03:56

Super grâce à l'épidémie les Français obtiennent les mêmes droits que les migrants illégaux ! merci mon MONARC (anagramme de Jupiter) que vous êtes bon avec vos gueux

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ