Lundi 18 octobre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Jeunes de France souhaite représenter les jeunes expats à l’Assemblée

Par Adèle Hourdin | Publié le 22/03/2021 à 18:00 | Mis à jour le 23/03/2021 à 14:49
Jeunes de France expats assemblée nationale

Son objectif: représenter les jeunes à l’Assemblée Nationale. L’association Jeunes de France, qui regroupe 108 jeunes de 14 à 21 ans, souhaite aujourd’hui s’ouvrir davantage aux jeunes Français expatriés.

lepetitjournal.com s’est entretenu avec Pierre Neveu, co-fondateur de cette association.

 

Pouvez-vous nous présenter l’association Jeunes de France?

Jeunes de France est une association de loi 1901, apartisane, dont l’objectif fondamental est de représenter les jeunes à l’Assemblée Nationale. Notre volonté est de représenter tous les jeunes de 14 à 21 ans quelque soit leur affiliation politique, leur classe sociale ou leur milieu. Nous collaborons avec des députés pour construire des projets.

 

Que fait concrètement un jeune qui rejoint votre association?

Un jeune qui souhaite rejoindre Jeunes de France doit remplir notre formulaire d’adhésion, suite à quoi il recevra un mail avec les liens correspondant aux différents groupes de travail que nous avons en cours. Ces groupes tournent autour de différentes thématiques d’actualité : la santé et le handicap, la lutte contre le réchauffement climatique et la transition écologique, les jeunes Français de l'étranger, la lutte contre les discriminations… Nous avons par exemple lancé récemment un groupe de travail sur les élections régionales 2021. Nous essayons de proposer des choses concrètes. A chaque proposition que nous faisons, nous la soumettons au vote de nos adhérents. Ce système démocratique nous permet de porter la voix de l’ensemble des jeunes de l’association.


Vous vous présentez comme une association apartisane, qu’est-ce que cela veut dire?

Nous ne pouvons pas nous définir comme apolitique car nous travaillons avec des députés, prochainement avec des sénateurs et nous avons chacun nos sensibilités politiques. En revanche, nous ne prenons partie pour aucun parti. Par notre système de vote, nous essayons d’avoir une certaine homogénéité dans les projets que nous proposons.

 

Pourquoi est-ce important que les jeunes s’impliquent dans la vie politique?

A l’Assemblée Nationale, la tranche d’âge est assez élevée. La jeunesse est parfois mal entendue, comme nous l’avons vu récemment avec la situation des étudiants. Nous militons pour ça en plaidant la cause des jeunes et des étudiants.

 

Beaucoup de jeunes se disent déçus de la politique, que leur répondez-vous?

Nous sommes là pour réconcilier les jeunes avec la politique et montrer qu’elle n’est pas forcément quelque chose où l’on doit prendre position. Nous essayons de faire de la politique « rassembleuse ». S’engager dans notre association n’est pas un engagement politique, nous sommes simplement là pour porter la voix de jeunes.


Vous souhaitez impliquer les jeunes Français de l’étranger dans votre association. Pourquoi?

L'éloignement géographique par rapport à la métropole ne doit pas constituer un handicap à leur engagement. Les jeunes expatriés doivent pouvoir s’engager pleinement comme les jeunes Français en métropole. Tout comme le concept initial de notre association, l’objectif est de mieux représenter les jeunes Français de l’étranger à l’Assemblée Nationale. Nous avons pris contact avec les députés des Français de l’étranger. Nous avons déjà le soutien d’Alexandre Holroyd, Frédéric Petit, Paula Forteza et Amélia Lakrafi. Nous souhaitons, par leur biais, mettre en place des projets avec les jeunes expatriés. Lorsque les communautés seront suffisamment grandes par circonscription, nous organiserons des groupes de travail dans chacune d’entre elles.

Nous collaborons aussi avec des organisations présentes partout dans le monde : l’AEFE, l’UFE, l’ADFE, l'Assemblée des Français à l’étranger…


Qu’espérez-vous de l’implication des jeunes Français de l’étranger chez Jeunes de France?

Leur implication ne peut être que bénéfique pour notre association. Bien que les enjeux restent similaires, les jeunes à l’étranger rencontrent des problématiques différentes. J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec des jeunes de lycées français à l’étranger qui m’ont raconté leur situation. Ils ont malheureusement moins d’opportunité de s’engager dans des partis politiques, des syndicats puisqu’ils sont moins nombreux à l’étranger. Quand bien même il existerait des partis politiques à l’étranger, il n’y a pas d’associations comme la notre, qui est apartisane, qui ne fait pas de politique et qui ne prend pas de positions d’un point de vue idéologique.

 

Jeunes de France Assemblée Nationale

 

Retrouvez ici un lien vers le formulaire d'adhésion à l'association, ainsi que vers leur site internet.

 

adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ