Dimanche 19 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Pass sanitaire obligatoire : l'enfer pour les Français vivant à l'étranger !

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 13/07/2021 à 17:22 | Mis à jour le 14/07/2021 à 13:06
Génération.s Monde sur le Pass sanitaire

Cette tribune nous a été envoyée par Génération.s Monde suite à l'allocution d'Emmanuel Macron.

 

Emmanuel Macron devait parler pour inciter, pas pour rendre quasi-obligatoire la vaccination

Le président de la République devait s'adresser aux Français·es. Le nombre de prises de rendez-vous pour les primo-injections baissait drastiquement ces derniers jours1, il fallait rappeler à nos concitoyens que l’on ne se vaccine pas que pour se protéger soi-même mais aussi pour les autres, réduire la transmission du virus.
E. Macron a rappelé cela. Il aurait fallu ajouter un rappel cependant : la Covid-19 peut handicaper une vie, même jeune. Cela aurait pu suffire pour inciter les retardataires à se faire vacciner et reprendre le rythme de vaccination soutenue des dernières semaines.

 

Épidémie de VIH, pic de test de Noël : n’avons-nous donc rien retenu ?

L'épidémie de VIH nous l’a appris : le dépistage massif et gratuit est une arme majeure pour lutter contre la propagation des épidémies. Le pic de tests de Noël dernier en est un exemple plus récent et encore plus évident : les Français ont fait preuve de civisme, ils se sont fait massivement tester, même si asymptomatiques, pour éviter de contaminer leurs proches lors des fêtes de fin d’année. Le résultat a été sans appel : pas de flambée épidémique à la suite des fêtes, contrairement à nos voisins européens.

Le dépistage gratuit et fréquent est une arme majeure de contrôle de l’épidémie et doit le rester tant que le niveau de circulation virale n’est pas stabilisé sous le seuil d’alerte.

 

Génération·s Monde demande la suppression des mesures d'extension du pass sanitaire présentées au Parlement d’ici la semaine prochaine.

Une application du pass sanitaire début Août n’a aucun sens, au vu du temps nécessaire au parcours vaccinal.

Pour la majorité des vaccins, la France recommande trois semaines entre les deux injections puis deux semaines avant d’être considéré·e vacciné·e et donc d’obtenir son pass sanitaire. Au vu de la ruée sur les prises de rendez-vous qui ne sont maintenant plus possibles avant août dans bien des endroits de l'hexagone (pas même 24h après les annonces présidentielles) il faut laisser aux Français le temps de se faire vacciner avant l’application d’une quelconque mesure contraignante ! Ou alors voulez-vous que la moitié de la population fasse des tests PCR tous les trois jours jusqu’à la mi-septembre ? Ce n’est pas sérieux !

Nous demandons donc aux parlementaires d’au minimum repousser l’application des mesures d'élargissement du pass sanitaire à la mi-septembre, voire de ne pas voter le texte législatif qui leur sera soumis.

Pourquoi? Sommes-nous irresponsables ? Non ! L’annonce du président a marché, les retardataires et récalcitrants (pas les anti-vaccin purs et durs) ont maintenant pris rendez-vous et vont rentrer dans le parcours vaccinal, les restrictions supplémentaires n’auront plus aucun effet si ce n’est rendre la vie insupportable à toutes et tous, vacciné·e·s ou non !

 

Vaccins, pourquoi ne pas tous les reconnaître ?

La France ne reconnaît toujours pas les vaccins, pourtant reconnus comme efficaces par l’OMS, qui ne sont pas validés par l’EMA (Agence Européenne des Médicaments). Or, tous les laboratoires n’ont pas déposé de dossier d’autorisation de mise sur le marché pour leurs vaccins auprès de l’EMA. La liste de l’EMA ne contient donc pas tous les vaccins disponibles. Non pas parce qu’elle jugerait qu’ils sont moins fiables ou efficaces, mais juste parce qu’elle ne les a pas étudiés.

La France doit reconnaître le parcours vaccinal de tous les patients ayant reçu des vaccins reconnus par l’OMS et lever les restrictions associées !
Pourquoi ne pas inclure également les autres pays (hors UE) dans le pass sanitaire avec tous les vaccins reconnus par l’OMS ? Pourquoi ne pas demander aux consulats de délivrer des pass sanitaires au regard du parcours de vaccination local, comme on délivre des visas ?

 

Des PCR gratuits pour les Français·es établi·e·s hors de France, même à l’automne ?


Jean-Baptiste Lemoyne l’affirme : “Les Français de l’étranger continuent de bénéficier de tests PCR et antigéniques GRATUITS à la différence des non résidents non nationaux pour qui ils sont devenus payants.”

Cela ne semble pas être respecté. Les remontées de terrain font état de laboratoires exigeant une carte vitale obligatoire.
De plus, comme pour tous les Français·es, ce ne sera plus le cas à la mi-septembre; et seront donc imposés des tests quasi quotidiens à des gens qui n’ont pas pu matériellement se faire vacciner chez eux, ou qui viennent d’entreprendre un parcours vaccinal à leur arrivée sur le territoire national.

Ne faisons pas payer aux Français·es à l’étranger les retards pris en France par des citoyen·ne·s qui se posaient des questions, qui pensaient être jeunes et que donc ce n’était pas nécessaire, ou qui n’avaient pas encore suffisamment confiance. Ils ne sont pas anti-vaccins, juste prudents pour certains, naïfs pour d’autres, ou loin des centres de vaccinations.

Nous regrettons enfin le déferlement de haine sur les réseaux sociaux envers la moitié de la population française qui n’était pas encore rentrée dans son parcours vaccinal et qui est traité d’“antivax” à tort. Haine entretenue par le président de la République avec son discours du 12 juillet 2021.

 

À propos de Génération·s Monde

Nous sommes de gauche. Nous sommes écologistes.
Génération·s Monde est l’échelon représentant la “région-monde” du mouvement Génération·s, créé le 1er juillet 2017 par son fondateur, Benoît Hamon.
Présent.e.s sur cinq continents, nous portons les valeurs de l’égalité, l’écologie, la justice sociale et les solidarités, l’internationalisme et la défense d’une Europe démocratique, écologique et sociale.

Contact email

Site

 

1 Avant la semaine dernière le nombre d'injections était sensiblement égal au nombre de livraisons de vaccins.

1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

jerome2 ven 16/07/2021 - 13:08

le pass sanitaire joue le rôle d’une assurance supplémentaire ! car, conformément à l’application de la méthode du « fromage suisse » à la prévention de la pandémie covid-19, c’est une plaque de défense en complément qui se rajoute aux autres : voir : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/formation-continue-a-la-securite/application-de-la-methode-du-fromage-suisse-et-du-nudging-a-la-prevention-de-la-pandemie-covid-19

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ