TEST: inter

Les expatriés français doivent quitter l’Ukraine « sans délai »

Par Damien Bouhours | Publié le 26/02/2022 à 10:26 | Mis à jour le 26/02/2022 à 11:55
Le drapeau de l'Ukraine

Alors que la situation s’envenime entre la Russie et l’Ukraine, les ressortissants français sont appelés à quitter le pays « sans délai ». Une cellule de crise a également été mise en place par l’Ambassade de France en Ukraine.

 

Sur son site de Conseils aux voyageurs, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis à jour le 23 février ses recommandations pour l’Ukraine : « Dans le contexte des vives tensions créées par la concentration de troupes russes aux frontières de l’Ukraine, par la décision russe de reconnaître l’indépendance des provinces de Donetsk et de Lougansk et compte-tenu de la mise en place de l’état d’urgence décidée ce jour par le Parlement ukrainien, les ressortissants français se trouvant en Ukraine doivent quitter sans délai ce pays. Il est par ailleurs déconseillé de se rendre en Ukraine jusqu’à nouvel ordre. Tout déplacement dans les zones frontalières du nord et de l’est du pays est formellement déconseillé ».

Les deux tiers des Français expatriés en Ukraine déjà partis

Selon des informations diffusées par FranceInfo, les deux tiers du millier de Français expatriés en Ukraine auraient déjà quitté le pays. David Franck, conseiller des Français à Kiev, est ainsi rentré en France dimanche. "L'avion était plein. Mais je n'ai pas trouvé qu'il y avait particulièrement de panique chez les passagers. En revanche, c'était le dernier vol d'Air France », expliquait-il à FranceInfo. L’espace aérien de l’Ukraine est fermé depuis le 24 février mais dès la semaine dernière des compagnies aériennes comme Air France ont suspendu leurs vols depuis et vers Kiev.

 

 

Quelle est la situation pour les Français restés en Ukraine ?

Pour les quelques centaines de Français encore en Ukraine, la vie continue tant bien que mal, alors que des explosions ont retenti ce matin à Kiev et dans d’autres grandes villes du pays. Ceux vivant dans les zones de conflit se sont éloignés, d’autres préparent leur départ. Les combines s’échangent sur les réseaux sociaux. Dans le groupe Facebook « Français à Kiev », on peut ainsi trouver des initiatives d’entraide entre Français de l’étranger.  « Si vous quittez l'Ukraine en voiture, nous avons ces trois derniers jours mais sur place tout un réseau de familles françaises en Pologne, Tchéquie, Allemagne, Slovaquie, Autriche et Hongrie prêtes à vous accueillir pour une nuit ou deux. Ce sera à la fortune du pot mais ça cassera le long voyage vers la France et permettra de vous reposer et parler », peut-on ainsi lire de la part de Vassili Le Moigne, conseiller des Français de l’étranger en République tchèque.

 

L’ambassadeur de France en Ukraine, Etienne de Poncins, a indiqué aux ressortissants français encore sur place de « rester à l’abri quel que soit votre lieu de résidence ». L’Ambassade, bien que fonctionnant à effectif réduit, continue son travail sur place. Une campagne d’appel a ainsi été lancée par l’Ambassade pour joindre tous les ressortissants français encore sur place. Une cellule de crise a également été mise en place, elle est joignable au +380 44 590 36 39.

 

 

 

Le président Emmanuel Macron s'est également adressé aux Français résidant en Ukraine : « Je veux vous dire ma détermination à vous protéger sans relâche, protéger nos compatriotes exposés en Ukraine, protéger tous les Français et prendre les décisions qui s'imposeront ».

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique