Mardi 30 novembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale
TEST: inter

Damien Regnard : « Michel Barnier connait les Français de l’étranger »

Par Damien Bouhours | Publié le 26/10/2021 à 18:00 | Mis à jour le 26/10/2021 à 18:48
Photo : Le sénateur Damien Regnard et Michel Barnier
Le sénateur Damien Regnard et Michel Barnier

Le sénateur Les Républicains Damien Regnard se mobilise pour la candidature de Michel Barnier au Congrès LR du 4 décembre prochain. Le sénateur des Français établis hors de France nous explique pourquoi l’ancien négociateur du Brexit est, selon lui, le seul candidat capable de rassembler la droite et de défendre les intérêts des Français de l’étranger.

 

 

Quelle est votre réaction quant aux résultats des dernières élections sénatoriales ?

Les résultats des élections sénatoriales ne sont pas surprenants, puisque le collège électoral est connu quelques mois auparavant. À travers les élections consulaires, les grands partis comme le Parti Socialiste et Les Républicains ont connu un certain recul de par l'arrivée de nombreux « indépendants ». L’élection d’un siège par liste était donc prévisible. Je regrette malheureusement la non-réélection de ma collègue Jacky Deromedi, et je lui souhaite tout le meilleur dans sa nouvelle vie.

 

J’ai découvert un homme intègre, rigoureux et expérimenté, qui a une véritable vision pour la France

 

Pourquoi soutenez-vous Michel Barnier dans sa candidature à la présidentielle 2022 ?

Je connais Michel Barnier depuis longtemps. Dès notre première rencontre, j'ai été impressionné par son charisme et son dynamisme. A l’époque, il était à la tête des Jeux Olympiques d’Albertville. J’ai suivi son parcours et j’ai été impressionné par son engagement pour défendre l’Europe. Sa persévérance m’a plu. J’ai rejoint dès février son mouvement Patriotes et européens, convaincu que cela me correspondait. Il est important pour moi que la France retrouve sa confiance et sa place à l’international. Mais sur de nombreux dossiers, la France, sans l’Europe, ne pèse rien. Michel Barnier a une maîtrise de ces dossiers et une réelle connaissance de l’Union européenne et de son fonctionnement.

 

En rejoignant son mouvement et son équipe, j’ai découvert un homme intègre, rigoureux et expérimenté, qui a une véritable vision pour la France. Michel Barnier connait les Français établis hors de France. Il a été ministre des Affaires étrangères et est extrêmement sensible aux problématiques des Français qui résident à l’étranger. J’ai été agréablement surpris de voir qu’il avait écouté et entendu les questions que je lui avais remontés. Il a également soutenu nos candidats lors de la campagne consulaire et il est l’un des rares à avoir effectué des déplacements dans plusieurs pays européens. Michel Barnier a la volonté de rencontrer nos compatriotes et d’échanger avec eux. Il a d’ailleurs toujours un mot pour les Français de l’étranger dans ses nombreuses interventions médiatiques. Il ne le fait pas par pur électoralisme  mais par conviction et connaissance des Français de l’étranger.

 

Michel Barnier compte associer les Français établis hors de France dans le cadre de sa réflexion plus globale

 

Quelles sont les positions défendues par Michel Barnier quant aux problématiques des Français de l’étranger ?

Nous sommes en train de travailler avec toute une équipe sur son programme pour les Français de l’étranger. Michel Barnier compte associer les Français établis hors de France dans le cadre de sa réflexion plus globale. Il faut leur rendre leur place. Cette communauté aide au rayonnement de la France aussi bien aux niveaux économique, culturel ou politique. Il faut s’appuyer sur les 3,5 millions de Français dans le monde et leur apporter une meilleure protection sociale, une véritable justice fiscale, des fonds propres, un enseignement de qualité… Michel Barnier y tient, c’est dans son ADN.

 

 

Certains candidats des élections présidentielles ont eu tendance à oublier ou négliger les Français de l'étranger

 

Quel est le poids des Français de l’étranger dans la présidentielle ?

Certains candidats des élections présidentielles ont eu tendance par le passé à oublier ou négliger l'outre mer et les Français de l'étranger. Or, c'est oublier que le président Giscard d'Estaing, par exemple, a été élu en grande partie grâce à ce vote. Nous avons mis en place une trentaine de comités à travers le monde pour mobiliser nos compatriotes et qu’ils s’intéressent de nouveau à cette élection.

 

J’ajouterai aussi que Michel Barnier insiste beaucoup sur la non-verticalité du pouvoir en expliquant qu’un homme seul ne peut tout maîtriser. Il sait donc s’entourer de personnes qui connaissent leurs sujets. Je peux donc lui communiquer mon expertise sur les problématiques des Français de l’étranger et il sait s’en saisir.   

 

Ma mission est d’organiser la collecte des parrainages de Français établis hors de France et de remonter le nombre de nos adhérents, ce qui est la tendance depuis une dizaine de jours. Les Français de l’étranger doivent également savoir qu’ils pourront prendre part au Congrès en suivant, notamment, les quatre débats prévus en novembre, qui seront retransmis sur internet.

 

Je suis sûr que Michel Barnier sortira vainqueur de ce congrès

 

En quoi la candidature de Michel Barnier se différencie des autres prétendants au congrès Les Républicains ?

Michel Barnier a un profil d’homme d’Etat. Il peut rassembler au-delà de la famille des Républicains. Son succès dépasse largement le cadre de ceux qui sont encartés et peuvent voter au congrès du 4 décembre. Il a côtoyé des présidents et des chefs du gouvernement du monde entier et en particulier en Europe. Je crois que ce qui va payer au-delà de sa grande expérience, c’est sa fidélité, à son parti et à ses positions.

 

Je suis sûr que Michel Barnier sortira vainqueur de ce congrès et qu’il est le seul à pouvoir rassembler la famille républicaine. Il sait mettre différentes forces autour d’une même table et travailler dans un but commun. D’ailleurs, Michel Barnier n’attaque à aucun moment. Cela me touche à titre personnel, car je n’aime pas le conflit stérile. Le but, dès le 5 décembre, est de rassembler toute la famille et lancer la dynamique d’une campagne électorale, avec un représentant de la droite, tous ensemble, y compris les Français hors de France.

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ