Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Budget 2023 : quel budget pour les Français de l’étranger ?

Budget 2023 français etrangerBudget 2023 français etranger
Écrit par Damien Bouhours
Publié le 18 avril 2023, mis à jour le 18 avril 2023

Pour le gouvernement comme pour les ménages français, le nerf de la guerre reste le budget. Alors que le PLF2023 est en vigueur, quelle est la part dégagée pour les Français de l’étranger ? Nous vous présentons les chiffres clé à destination des expatriés.

 

785 milliards d’euros, tel est le budget prévu par la France en 2023. Un chiffre en baisse de près de 100 milliards par rapport à 2022 où un budget record de 883 milliards avait été décidé dans une politique du « quoiqu’il en coûte ». La situation a bien changé avait rappelé le ministre de l’Economie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire : « Nous sommes dans un temps de grande incertitude économique : la guerre en Ukraine qui a un impact majeur sur les prix de l’énergie, la fragilité économique de certains partenaires économiques, notamment en Chine et aux Etats-Unis, et un contexte d’inflation élevé »

 

ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

 

Quelle est la part du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le PLF 2023 ?

Le Budget 2023 représente une enveloppe totale de 785 milliards d’euros. La grosse part du gâteau revient pour 55% à l’Economie, aux Finances et à la souveraineté industrielle et numérique, suivie de l’Education nationale et la Jeunesse (10 %), les Armées (8%) et la Transition écologique et cohésion des territoires (5%). Le budget du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est bien loin avec 0,93% du budget pour un peu plus de 7 milliards d’euros. Ce budget est cependant en hausse d’un milliard d’euros qui correspond en particulier à une augmentation de l’enveloppe pour la solidarité à l’égard des pays en développement.

 

budget 2023 pour les Français de l'étranger

 

Quel est le budget prévu pour les Français de l’étranger dans le PLF 2023 ?

Le budget 2023 pour le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères est réparti en quatre programmes. La solidarité à l’égard des pays en développement représente 56 % de ce budget soit 4,05 milliards d’euros. L’action de la France en Europe et dans le monde obtient 28,66% du budget, soit 2,08 milliards d’euros. La diplomatie culturelle et d’influence obtient 740 millions d’euros, soit près de 10,22%. Dans ce programme 185, 450 millions d’euros sont consacrés à l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE), soit une hausse de 30 millions d’euros par rapport à 2022. Les Français de l’étranger et affaires consulaires obtiennent, quant à eux, 5,38% du budget du ministère, soit 400 millions d’euros.

 

Comment sont répartis les 400 millions d’euros pour les Français de l’étranger ?

Au sein du programme 151 « Français de l’étranger et affaires consulaires », 230 millions d’euros sont consacrés à l’offre d’un service public de qualité aux Français à l’étranger, 110 millions pour l’accès des élèves français au réseau AEFE et 60 millions à l’instruction des demandes de visa. Nous vous présentons ci-dessous quelques lignes de budget concernant les Français de l’étranger, pour obtenir la liste exhaustive cliquez ici.   

 

france consulaire

 

Frais de fonctionnement et modernisation

Les 492 agences consulaires recevront 1,2 million d’euros, un budget stable depuis 2021. Comme en 2022, 2,3 millions d’euros sont destinés à l’Assemblée des Français de l’étranger, dont 1,9 million d’euros pour les indemnités des conseillers des Français de l’étranger.

 

La modernisation de l’administration consulaire est également au coeur du budget avec 3,7 millions d’euros. « S’inscrivant dans l’amélioration continue des services rendus par l’administration consulaire, la Direction des Français à l’étranger et de l’administration consulaire poursuivra les travaux de transformation de ses outils informatiques et de simplification de ses services aux usagers. Le registre de l’état civil électronique, qui vise à dématérialiser l’établissement, la conservation, la gestion et la délivrance des actes de l’état-civil, finalisera son déploiement en 2023. Le Service France Consulaire, ouvert à l’automne 2021, élargira ses horaires pour répondre aux usagers de pays plus éloignés. Ce centre de contacts, qui permet aux Français de l’étranger d’obtenir sans délais une information et une assistance pour initier leurs démarches administratives, rencontre un grand succès (satisfaction > 90 %) et confirme l’intérêt de ce modèle de réponse centralisée, déjà plébiscité par nombre de nos partenaires étrangers. », explique Laurence Haguenauer, directrice des Français à l’étranger et de l'administration consulaire (DFAE). France Consulaire reçoit ainsi une enveloppe de 1,9 million d’euros, soit un million supplémentaire par rapport à 2022. 800.000 euros sont réservés à la dématérialisation de l’état civil.

 

Les aides aux Français de l’étranger

Les dépenses d’intervention représentent 22 millions d’euros. Parmi les différentes lignes, les rapatriements et les hospitalisations d’urgence ont un budget de 1,3 million d’euros (pour 204 interventions évaluées).

Les 91 OLES, associations locales œuvrant au soutien des Français installés à l’étranger, ont une dotation de 1,4 million d’euros, un budget stable. En 2022, le Soutien au tissu associatif des Français de l'étranger (STAFE) sera doté à hauteur de 2 millions d’euros, soit en légère baisse par rapport à 2022.

 

bourses scolaires aefe

 

Bourses scolaires et inclusivité au sein du réseau AEFE

104 millions d’euros sont prévus pour les bourses scolaires pour les élèves français scolarisés dans les établissements homologués par l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE), soit une augmentation de 10 millions d’euros par rapport à 2022. 1,3 million d’euros pour l’aide à la scolarisation des élèves en situation de handicap. « Dans un souci de promotion de l’éducation inclusive, ce budget a été maintenu à hauteur de 1,31 M€ en 2023 afin de permettre la prise en charge de tous les élèves concernés de nationalité française, scolarisés dans un établissement du réseau de l’AEFE, sans conditions de ressources.», indique le programme.

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024