STAFE : la campagne 2023 lancée pour les associations françaises à l’étranger

Par Damien Bouhours | Publié le 19/09/2022 à 18:00 | Mis à jour le 19/09/2022 à 22:36
la campagne STAFE 2023

Le fonds de soutien au tissu associatif des Français à l’étranger (STAFE) lance sa grande campagne 2023. Vous avez jusqu’au 18 novembre pour renvoyer votre dossier.

 

Le STAFE, qui a remplacé la réserve parlementaire, a été mis en place pour appuyer les projets associatifs français à l’étranger, qui permettent de contribuer de manière éducative, caritative, culturelle ou d’insertion socio-économique au rayonnement de la France et au soutien des Français à l’étranger et des publics francophones.

 

Comment faire une demande de STAFE pour 2023 ?

La campagne 2023 est lancée. Vous devez retirer un dossier de demande de subvention auprès de votre ambassade ou de votre consulat avant le 14 novembre 2022. Ces dossiers devront être complétés et retournés avant le 18 novembre 2022. Le conseil consulaire examinera les dossiers, qui seront ensuite soumis à la validation par une commission nationale associant élus et administration qui se réunira en mars 2023.

 

Qui est éligible au STAFE ?

Les critères d’éligibilité des associations sont les suivants :

  • Les associations doivent être enregistrées localement et en France (loi 1901), si ces dernières ou leur représentation locale n’exercent aucune activité en France et si le consulat peut en attester. Elles doivent exister depuis au moins un an au moment du dépôt du dossier.
  • La subvention ne doit pas être la seule source de financement du projet. Le maximum est fixé à 50%. De manière exceptionnelle, ce taux est plafonné à 80% pour les petites associations dont le budget global n’excède pas 10000 euros et qui sollicitent une subvention inférieure à 2000 € au titre du projet ;
  • Le budget annuel global (recettes totales 2021) de l’association ne devra pas excéder 1 M€.
  • Le montant sollicité doit être compris entre 1000€ et 20 000€ (des subventions de 500 euros ont cependant été accordées).
  • Le projet soumis doit être de nature caritative, culturelle, éducative ou socio-économique et contribuer au rayonnement de la France et au soutien des Français à l’étranger et des publics francophones, en complément des programmes existants d’aide aux Français gérés par les ambassades / consulats. Les projets répondant au seul critère de rayonnement, sans cumuler celui du bénéfice en tout ou partie à des usagers français, dans le but précité de les aider au plan éducatif, caritatif, culturel ou économique ne peuvent être éligibles au STAFE.

 

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale