Escapade régionale : Bordeaux et la Vallée de la Loire

Par Raphaëlle Choël | Publié le 21/04/2022 à 17:45 | Mis à jour le 21/04/2022 à 19:50
bordeaux

lepetitjournal.com vous emmène dans le Bordelais, une région remplie de belles découvertes. De Bordeaux à la Vallée de la Loire, quels sont les plus belles visites à faire le temps d'un week-end ? 

 

Bordeaux, ville des Lumières  

Dans cette ville si agréable, tout se fait à pied ou en tram. L’office de tourisme de la ville met à disposition des guides qui nous font découvrir la ville et son histoire, avec mille anecdotes, au cours d’un tour guidé de deux heures. On traverse ainsi les sites les plus remarquables du centre ainsi qu’une partie du périmètre classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. La ville des lumières dessinée au compas par les architectes et urbanistes du 18ème siècle rime avec harmonie et faste.

 

Grosse Cloche à Bordeaux

 

En chemin, bref passage chez le célèbre caviste l’Intendant, un lieu insolite à ne pas manquer ; cette boutique tout en colimaçon propose une large gamme de vins qui s’élèvent à la vente au fur et à mesure que l’on gravit les marches. On y trouve ainsi aussi bien des « seconds vins » de qualité qu’un Pétrus millésimé à plus de 10.000 Euros. On passe ensuite chez Mollat, la plus grande librairie indépendante française avant d’arpenter les ruelles près de la Grosse Cloche, un magnifique beffroi historique et seul vestige de l’ancienne porte défensive du 13ème siècle. Au sommet de cette cloche de 7800 kilos coulée en 1775, un lion d’or, symbole des rois d’Angleterre.

 

Cassonade à Bordeaux

 

A ses pieds se trouve Cassonade, une boutique-laboratoire pépite qui propose des cannelés classiques, vanille ou végan 100% artisanaux, bio et ultra-frais : un délice absolu.

 

Casa Gaia

 

Gastronomie & culture à Bordeaux            

On pousse la balade le long des quais en longeant 2 000 ans d’histoire portuaire et on frappe à la porte du temple de la cuisine bio locavore, la dénommée Casa Gaia. En salle-à-manger ou attablé sous la véranda lumineuse, on déguste des assiettes garnies de légumes de saison savoureux : bowl de la casa, association réussie de quinoa toasté des Landes, pickles, légumes grillés, noisettes et tataki de veau, ou un bœuf braisé au four à bois et légumes grillés, sauce à la tomme de vache, le tout accompagné d’un kéfir sain ou d’un original tiramisu au fromage blanc et caramel beurre salé.

 

Cité du Vin

 

L’après-midi se poursuit par une visite à la Cité du Vin, un lieu culturel unique dédié aux civilisations du vin dans le monde, avec un parcours didactique visuel et des expériences olfactives interactives originales. En prime, le coin boutique autour du vin et la dégustation en haut du belvédère du cru de son choix pour admirer la vue.

 

Bassins de lumières à Bordeaux
© Culturespaces - Anaka Photographie

 

On se dirige ensuite vers les Bassins de Lumières, le plus grand centre d’art numérique au monde, à l’intérieur d’un bunker de la seconde guerre mondiale. Cette ancienne base sous-marine présente actuellement une exposition numérique et immersive qui célèbre la Cité des Doges, un véritable voyage à travers les arts, le temps et à travers la ville et ses canaux.

 

Les Halles de Bataclan

 

Dormir près des Halles            

On passe la soirée et la nuit à l’hôtel Renaissance, des anciens silos de béton reconvertis en hôtel en face de Halles de Bacalan, un marché couvert rassemblant une vingtaine de producteurs : artisan glacier bio, producteur de foie gras, spécialiste de truffe ou de trésors de la mer, bar à viande et des huîtres à déguster sur le pouce ; ici on fait son marché pour la maison et pour se restaurer autour de grandes tables de bois de partage convivial. 

 

Gina à Bordeaux

 

Au sommet de l’hôtel Renaissance, on déguste aussi en terrasse la cuisine italienne inventive et généreuse de Gina, autour de la truffe et des trésors du répertoire italien (mention particulière pour les pâtes à la truffe et pour le poulpe grillé et ses légumes rôtis), le tout proposé avec un verre de limoncello et un baba maison aux agrumes.

 

Jean-Marie Hauchecorne

 

Le lendemain matin, on retrouve Jean-Marie Hauchecorne, le dernier pêcheur professionnel de la Garonne que l’on rejoint au Ponton la Cité du Vin, à deux pas du pont Chaban Delmas. A bord de son navire les « Tontons Flingueurs », on découvre la pêche au carrelet, le cours de la pibale et mille anecdotes avec cet homme farceur et charismatique qui n’a pas sa langue dans sa poche. Il nous montre sa petite maison de bois construite sur pilotis sur ledit fleuve avant de nous cuisiner sa recette de crevettes blanches grillées à bord. Ambiance et dépaysement garantis !

 

Balade sur la Garonne
©Timothée Buisson

 

Bordeaux à pied            

On revient sur terre et l’on s’aventure au rythme d’une balade le long d’une portion du GR Bordeaux Métropole, premier GR urbain de France, long de 160 km. Et si l’on préfère rester en ville on arpente le quartier des Chartrons qui évoque la période florissante du grand négoce bordelais. Elevé sur le domaine d’un ancien couvent des Chartreux - d’où le nom - , ce quartier abrita une population de commerçants anglo-saxons, scandinaves, allemands, irlandais. Ces voyageurs édifièrent de belles demeures de pierre tenant lieu d’entrepôts et de résidences particulières. On se dirige ensuite vers la majestueuse cathédrale Saint-André de Bordeaux et vers le marché des Capucins, vivant et populaire ; c’est également ici que nombreux entrepreneurs ont monté leur petite entreprise.

 

laiterie burdigala

 

Parmi eux, deux jeunes femmes, Claire et Camille, en pleine reconversion ont récemment ouvert la Laiterie Burdigala, une laiterie urbaine qui propose de la mozzarella bio, de la stracciatella et autres créations fromagères à la truffe.

 

Saint-Emilion
Saint-Emilion

 

Un lodge insolite dans les bois           

Sur la route vers notre prochaine destination, on fait un détour par le ravissant village de Saint-Emilion, ses vestiges, ses catacombes, sa grotte et ses innombrables propriétés, un petit bijou classé au patrimoine mondial de l’UNESCO pour ses paysages viticoles historiques et uniques.

 

Petit passage à la Maison du Vin afin de s’offrir de belles bouteilles négociées au tarif « direct propriété » avec de précieux conseils. Puis on reprend le volant quelques heures, avant d’arriver au paradis.

 

Loire Valley Lodges

 

Dans la Vallée de la Loire, on pose ses bagages au Loire Valley Lodges, un concept hôtelier pensé autour de l’art, de la nature et des plaisirs gourmands. Cette halte forestière unique en son genre abrite 18 lodges tous équipés d’un jacuzzi privatif, chaque chambre étant surélevée à 4 mètres du sol, pour une immersion totale dans les 300 hectares de forêt du domaine. On choisit un style particulier ou la signature d’un artiste et on se laisse porter par la magie de ce lieu où le temps semble s’être arrêté. Un escalier nous mène à notre demeure pour la nuit, une chambre cabane faite de bois et d’immenses baies vitrées invitant à une totale connexion avec mère Nature. Le spectacle à couper le souffle est à jamais gravé dans nos mémoires.

 

Loire Valley Lodges

 

Le soir, à quelques minutes à pied de là, on rejoint une salle-à-manger délicieusement chauffée au poêle et l’on déguste une cuisine de l’instant préparée avec soin et attention. Le résultat : des produits de saison tel un tableau dans l’assiette pour un agneau confit, une ballotine de foie gras, ou un crudo de truite relevée de racines et crémeux savoureux. En dessert, la noisette est aussi figurative que sublime en bouche ; on savoure ici une cuisine de haut vol en toute simplicité dans un décor de têtes de cerf modernisées, de banquettes et fauteuils en velours et d’un mobilier chiné avec soin. On aime également les œuvres d’art dissimulées dans le parc, la piscine majestueuse, la cabine de massage donnant sur les ruches des abeilles qui butinent, le bain nordique, le petit-déjeuner déposé le matin et à retirer de son lodge à l’aide une poulie, ou encore l’arbre à vœux sur lequel chacun est invité à laisser son empreinte. Une destination intemporelle fantastique pour un séjour absolument inoubliable !

raphaelle choel

Raphaëlle Choël

Journaliste globe-trotteur, auteure d’ouvrages et coach, Raphaëlle a été collaboratrice régulière des éditions de Londres, Shanghai, Singapour, Tel Aviv, Manille et de nos pages Mag. Elle y nourrit généreusement nos colonnes de ses portraits inspirants.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique