Nouvel an chinois 2023 : qu’est-ce que le lapin d'eau prévoit pour les expatriés ?

Par Damien Bouhours | Publié le 22/01/2023 à 18:00 | Mis à jour le 22/01/2023 à 18:00
L'année du lapin d'eau pour les expatriés

Gong Xi Fa Cai ! Après une année du tigre mouvementée, le nouvel an chinois 2023 est placé sous le signe du lapin d’eau. Qu’est-ce que cela implique pour les expatriés ?

 

L’année du tigre d’eau n’a pas été des plus simples pour les expatriés. Cette année d’action et parfois de mauvaises nouvelles nous a souvent laissés sur les rotules. Mais rassurez-vous cette nouvelle année du lapin d’eau devrait être plus calme !

 

Le lapin d’eau, une année d’introspection et de calme

Selon les astrologues chinois, l’année du lapin d’eau devrait être une année de « yin », c’est-à-dire une année de l’ombre qui incite davantage à la réflexion et à l’introspection. En tant qu’expatrié ou futur expatrié, cette année peut être donc l’occasion d’un bilan sur vos projets mais aussi d’une réévaluation de vos envies. Si 2023 ne sera pas une année de prise de décisions, elle vous permettra de voir si vous souhaitez toujours rester dans votre pays d’expatriation, si vous souhaitez évoluer au niveau professionnel, ou bien tout simplement changer d'air.

 

 

via GIPHY

 

Le lapin d’eau, une année de prospérité et d’harmonie

Le quatrième signe de l’astrologie chinoise est également associé à l’harmonie et à la prospérité. Cette année peut donc être très bénéfique sur le plan financier (soit une très bonne nouvelle en période d’inflation) et aussi pour l’harmonie des couples et des familles. L’expatriation est une expérience extraordinaire mais elle peut également peser sur le couple, les enfants et les relations personnelles et professionnelles. Une bonne communication est donc la clé pour mieux vivre ce joli chamboulement. Alors profitez de moments en famille ou entre amis pour ralentir le rythme, vous recentrer et vous reconnecter.

 

le lapin d'eau

 

Le lapin d’eau, optimiste et prêt à affronter toutes les embûches

Le lapin est un animal agile et il sait éviter les obstacles. Combiné à l’élément aquatique, cette année du lapin d’eau est une période propice pour s’adapter à de nouveaux éléments. Quoi de mieux donc en expatriation ! Surtout que le lapin est l’animal le plus optimiste et le plus chanceux du zodiaque chinois. Selon la légende, racontée par notre édition de Shanghai, les animaux se disputant la 1ère place du zodiaque, l’empereur de Jade leur ordonne une course comportant à l’arrivée la traversée d’un fleuve. Le lapin arrive en tête, se jette à l’eau, mais sent ses forces le quitter. Heureusement un tronc secourable passe à sa portée, lui évitant la noyade et le portant à l’autre berge. Depuis lors, le lapin est classé le plus chanceux de tous. Cette chance combinée à ses réflexes lui servent de passeport contre toutes les embuches de l’année.

 

 

via GIPHY

 

Le lapin d’eau, une année de générosité

Autre mythe attaché au lapin, celui de sa personnalité tendre, agréable et aussi généreuse. Comme expliqué par notre édition de Shanghai, l’empereur de Jade se déguise en mendiant et part en longue marche pour départager, parmi les 12 animaux, le plus vertueux : ce sera le lapin qui n’hésitera pas à se jeter au feu pour lui servir de dîner. L’empereur alors le sauve en le tirant par les oreilles et en l’installant au palais de la Lune. Cet épisode définit chez lui sa sagacité à choisir le bon moment pour passer à l’action, et la pureté éthérée de son univers du palais de glace. Alors faites comme le lapin et soyez généreux. Si la pandémie nous a appris une seule chose, c'est bien l'importance de la solidarité dans l'adversité mais aussi dans les bons moments !

 

Alors très bonne année du lapin à tous et Gong Xi Fa Cai !

Etes-vous optimiste pour cette année du lapin d'eau ?
Choices
Sur le même sujet
damien bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale