"Je passe Noël loin de ma famille", des expatriés témoignent

Par Damien Bouhours | Publié le 23/12/2021 à 18:00 | Mis à jour le 29/12/2021 à 04:13
Le noël des expatriés en 2021

Par peur des mesures sanitaires, de la 3e dose obligatoire ou le prix des billets qui s’envolent, beaucoup d’expatriés ont préféré retarder leur projet de vacances en France. Mais comment font-ils pour célébrer les fêtes malgré tout ?

 

Si la période de Noël est souvent synonyme d’un retour en France, certains ont préféré ou ont été obligés de passer les fêtes de fin d’année dans leur pays d’expatriation. Mais comment s’organise ce Noël loin de ses proches, de sa famille mais aussi de ses traditions culinaires si réconfortantes ? lepetitjournal.com vous a donné la parole.

 

Pourquoi les expatriés n’ont pas pu rentrer en France pour Noël ?

Que le voyage soit compliqué, trop cher ou bien angoissant, de nombreux expatriés ont préféré ne pas rentrer en France pour ces fêtes de fin d’année.

 

Ann, expatriée en Espagne, nous résume la situation : « Rester ici est moins stressant que de voyager en ce moment. On ne sait jamais si on respectera toutes les mesures. J'ai eu des mauvaises surprises en voyageant alors j'évite même si ça me saoule un peu de ne pas revoir ma famille. Les prix des billets d'avion étaient aussi élevés quand j'ai regardé ».

 

Géraldine, expatriée à Singapour, n’a pas pu faire autrement : « Cette année encore, j’ai dû poser en décembre tous les jours de congés que je n’ai pas pu prendre plus tôt a cause du covid… et aussi absurde que cela puisse paraitre, je resterai à Singapour loin de ma famille pour les fêtes. C est assez triste de en pas pouvoir être présente mais j’avoue bien apprécier passer fin décembre dans la chaleur tropicale au bord de la piscine plutôt que dans le froid glacial de la campagne berrichonne »

 

Tom, expatrié en Thaïlande, préfère lui aussi rester au chaud : « Je comptais rentrer en France mais j’ai changé d’avis. J’ai du travail ici et puis je n'aime pas l'hiver en France ».

 

Egalement résident au pays du sourire, Frédéric a fait un choix encore plus radical : « Je suis ici depuis 2 ans ayant eu des difficultés administratives pendant 5 mois pour revenir en Janvier cette année et ne voulant pas recommencer, j'ai liquidé la maison et ce qu'il y avait à l'intérieur. Je reste ici définitivement ! ».

 

Le repas de Noël entre expatriés

 

Comment les expatriés vont passer Noël cette année ?

Suite à un sondage passé sur notre site, votre réponse est claire : ce qui vous manquera le plus cette année, ce sera pour 66% d’entre vous : vos proches. Alors comment garder le contact à des centaines voire des milliers de kilomètres de ses parents, cousins, oncles, tantes et amis proches ? Géraldine a trouvé la parade : « Malgré la distance et le décalage horaire de 7 heures nous resterons en contact grâce aux video calls et je participerai aux préparatifs grâce aux livraisons a distance de traiteur et cadeaux ».

 

Autre solution partagée par beaucoup : passer Noël avec ses amis sur place, une seconde famille en quelque sorte. « Je reste avec mes amis français, donc un Noël sympa, un réveillon qui sort de l’ordinaire car nous allons visiter le pays pendant 3 semaines. Nous sommes 7 Français avec nos femmes », explique Frédéric, résident en Thaïlande.

 

« Nous allons fêter Noel sur Delhi et profiter des possibilités de sorties sur place, faire les fêtes avec les amis restés aussi sur place et peut être se faire un bon repas dans un grand restaurant ! », se réjouit Laetitia, expatriée en Inde.

 

Pour ce qui est du dîner de Noël ou du Nouvel an, les choses vont se dérouler simplement mais dans un esprit néanmoins festif ! « Tranquillement à la maison. Sans chichi. On mangera bien avec un ou deux cadeaux échangés », nous confie Ann. « A la maison avec ma compagne, avec un peu de champagne », s’enthousiasme Nonov, expatrié en Thaïlande.

 

Géraldine ne fera pas non plus l’impasse sur ce bon repas et ce malgré les obstacles : « Pas de sapin, pas de crèche mais un festin avec les mets incontournables de fin d’année, qui le sont tellement qu'il sont d’ailleurs difficiles à trouver. Mais comme j ai rencontre le même problème l’année dernière j’ai acheté en avance cette année ! Le Covid nous a enseigne la résilience, le système D et l’anticipation ! ».

 

Que vous ayez pu rentrer en France ou que vous soyez toujours dans votre pays d’expatriation, toutes les équipes du site lepetitjournal.com à travers le monde vous souhaitent de merveilleuses fêtes de fin d’année et un joyeux Noël !

Où allez-vous célébrer les fêtes de fin d'année ?
Choices
damien bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale