Elyze, le Tinder politique qui vous matche avec un candidat à la présidentielle

Par Anne-Claire Voss | Publié le 02/03/2022 à 17:45 | Mis à jour le 03/03/2022 à 10:14
Grégoire Cazcarra (à gauche) et François Mari (à droite), les co-créateurs du Tinder de la présidentielle nommé Elyze. Crédits : Maxime Mazuel

À l’aube de l’élection présidentielle, deux étudiants, Grégoire Cazcarra et François Mari, ont décidé de créer le nouveau Tinder de la présidentielle. Le principe de l’application Elyze est simple : l’utilisateur doit swiper des propositions de loi envisagées par les différents candidats pour trouver celui ou celle qui lui correspond le mieux.

 

Le nouveau Tinder de la présidentielle, Elyze, apparaît début 2022 en France et dans 170 pays… à quelques mois des élections présidentielles. Conceptualisée par deux étudiants, Grégoire Cazcarra en master à l’ESCP business school et François Mari en première année à HEC Montréal, cette application est simple et ludique. Vous swipez vers la droite si vous adhérez aux propositions des candidats de l’élection présidentielle ou à gauche si vous êtes contre. Un excellent moyen pour permettre alors aux expatriés perdus entre l’ensemble des candidats de découvrir les programmes politiques. L’un des co-créateurs, François Mari, a accepté de nous répondre.

 

Elyze, une application créée par deux étudiants nommés Grégoire Cazcarra et François Mari
L'application Elyze, conceptualisée par deux étudiants nommés Grégoire Cazcarra et François Mari

 

Comment vous est venue l’idée de créer Elyze ?

Elyze, qui se prononce comme le prénom Elise, est partie de l’idée que nous avons tous un(e) camarade de classe désintéressé(e) par la politique et ne voit pas l’intérêt d’aller voter. Avec Grégoire, nous nous sommes rendus compte que ce désintérêt concerne une grande partie de notre génération. Les dernières élections régionales et départementales l’illustrent. 9 jeunes sur 10 ne se sont pas déplacés jusqu’aux urnes. Nous avons donc voulu créer un outil qui parle à notre génération et qui l’aide à faire un choix pour l’élection de 2022. Nous souhaitons aider les jeunes à se repérer dans les programmes.

 

 

L’application vous donne un taux d’affinité entre vous et chaque candidat

 

En quoi consiste votre application ?

Nous avons calqué le principe des applications de rencontre, à savoir le swipe and matche. Vous swipez les propositions des candidats à droite si vous y êtes favorable et à gauche dans le cas inverse. À partir de ces votes, l’application vous donne un taux d’affinité entre vous et chaque candidat. Plus vous allez swiper, plus l’algorithme sera précis. Cela vous permettra d’obtenir un classement cohérent. Pour les plus curieux, nos lignes de codes sont en open source. N’importe qui peut voir comment l’application fonctionne.

 

Pourquoi prendre le modèle de Tinder pour votre application ?

Nous voulions créer un outil utilisant les codes de notre génération et prendre l’exemple de Tinder nous a semblé assez évident. Tout le monde maîtrise le swipe and match. Nous nous sommes d’ailleurs rendu compte que ce système était relativement accessible à toutes les générations, des plus jeunes aux plus âgés.

 

 

Elyze est disponible dans 170 pays

 

Sentez-vous que les jeunes expatriés français sont perdus parmi les programmes ?

Beaucoup de mes camarades sont politisés à HEC Montréal, mais il est vrai que nous ressentons un décalage. Ne pas être en France déconnecte facilement de l’actualité politique. Elyze est disponible dans 170 pays. Elle est spécialement pensée pour les élections. Pour l’anecdote, une amie expatriée au Québec qui ne suivait plus la politique en France, s’est intéressée à nouveau aux programmes grâce à l’application.

 

 

Je pense que cette histoire d’amour entre les Français de l’étranger et les candidats à l’élection présidentielle repose sur la communication

 

L’histoire d’amour entre les Français à l’étranger et les candidats à la présidentielle de 2022 est-elle vouée à l’échec ?

Je pense que les candidats peuvent aussi utiliser les nouveaux canaux de communication comme nous le faisons avec Elyze. Dans notre cas, nous présentons les programmes de façon assez ludique. Jean-Luc Mélenchon, quant à lui, propose un comparateur de programmes. C’est beaucoup plus formel et pourtant, cela fait quasiment le même travail.

 

Les candidats ne maîtrisent pas forcément ces canaux là. Le ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, est le seul à vraiment bien maîtriser les codes de l’application TikTok. Autre exemple, Gabriel Attal a également tenté de réaliser des lives Twitch pour parler aux jeunes mais cela n’avait pas été très concluant. Je pense que cette histoire d’amour entre les Français de l’étranger et les candidats à l’élection présidentielle repose sur la communication.

 

 

Quels sont vos futurs projets pour Elyze ?

Nous souhaitons créer la meilleure application possible pour l’élection présidentielle de 2022. Nous allons sortir des mises à jour. Nous sommes également à l’écoute de tous les retours ou des défauts qui sont à corriger. En revanche, je ne peux rien dire pour l’après-élection… Nous ignorons encore nos futurs projets.

Anne-Claire Voss

Anne-Claire Voss

Diplômée d'un Bachelor en Management et médiation culturelle à l'ICART (Paris), elle décide de réaliser un Master en journalisme à l'ISFJ (Paris) et de se former avec notre rédaction.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale