Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 8
  • 0

Les Aventures de Tintin : la passion des consuls syldaves à travers le monde

Les aventures de Tintin ont profondément marqué la vie de nombreux fans. Pour certains, cette passion est allée au-delà d’une simple lecture des albums, mais jusqu’à la création de consulats syldaves, inspirés du pays fictif présent au cœur du Sceptre d’Ottokar. Que représentent ces consulats et quels sont les rôles de ces multiples consuls présents à travers divers pays ?

Ces passionnés de Tintin ont décidé de créer leurs propres consuls à travers le mondeCes passionnés de Tintin ont décidé de créer leurs propres consuls à travers le monde
Écrit par Elena Rouet-Sanchez
Publié le 30 novembre 2023, mis à jour le 26 décembre 2023

La passion de la collection prend forme lorsque des objets liés à Tintin entrent dans la vie de ces amateurs. Les figurines et autres goodies peuvent devenir de véritables trésors personnels, exposés fièrement dans les bibliothèques des « tintinophiles ». Mais cette passion va plus loin chez certains fans, qui ont même décidé de créer une soixantaine de consulats à travers le monde entier, inspirés du pays fictif de la Syldavie, présent au cœur du Sceptre d’Ottokar. 

Jérémy Geys-Ramol est devenu consul d’Euskadie et nous partage son expérience.


 

De passionné de Tintin à Consul 

Inspirés du huitième album intitulé Le Sceptre d’Ottokar, ces consulats syldaves possèdent chacun un consul, référent d’un pays, d’une région, d’une ville, d’un département, et parfois même d’un tout petit territoire. Mais quelles sont leurs fonctions précisément ? 

 

Jérémy Geys-Ramoli a été élu Consul des Pays-Basques, qu’il a renommé “Euskadie” (le “e” ajouté en référence à l'œuvre de Hergé). Ce Français est passionné de Tintin depuis sa plus tendre enfance : “La passion pour Tintin débute souvent lorsque l’on est enfant, nous raconte-t-il, au départ, on regarde surtout les vignettes, sans réellement comprendre l’histoire. Adolescent, j'ai relu les albums. La passion pour la collection a véritablement commencé quand mon père m'a offert des figurines en PVC, vers l’âge de 18 ans. Après cela, j'ai cherché à compléter une série de dix figurines, mais j'ai réalisé qu'il y en avait bien plus liées à Tintin. Puis ce fut un engrenage dans cette collection : je suis arrivé à un stade où j’achetais n’importe quoi, à partir du moment où c’était Tintin !

 

Lors de ses multiples recherches de figurines de collection, Jérémy rencontre par la suite de nombreuses personnes partageant la même passion que lui, sur des groupes Facebook et des forums. C’est ainsi qu’il intègre cette communauté des Consulats de Syldavie, à laquelle il adhère rapidement. Il nous explique son statut : « Il s’agit d’un rôle bien évidemment fictif : chaque consul représente une région, un territoire, explique-t-il. Cela permet de créer du relationnel entre les différents passionnés francophones du monde entier. L’idée est aussi de rendre un petit hommage à l'œuvre d’Hergé, en faisant les choses sérieusement, mais sans se prendre trop au sérieux ! ».

 

Les consulats de Syldavie sont un concept de passionnés avec une charte bien définie. En plus de promouvoir l’héritage d’Hergé, il a également la mission de cartographier les différents consulats du monde.

 

Mais comment devenir Consul de Syldavie ? En soit, ce titre est accessible à tous, il suffit d’être passionné de Tintin et de déposer sa candidature à Pino Crivelli, le chancelier à l’initiative de ce concept : « À partir du moment où vous êtes passionné par l’oeuvre d’Hergé et que vous avez envie de promouvoir l’oeuvre à travers votre région et ses divers évènements, vous êtes les bienvenus ! ».

Récemment, Jean-Pierre Talbot, l’acteur qui a incarné Tintin au cinéma, a également rejoint le mouvement en devenant Consul d’honneur.


 

« Tintin au Congo ». Aujourd’hui à Brazzaville, il est présent partout.


 

Être consul syldave permet de rendre honneur à sa région

Une fierté régionale à travers le statut de Consul

En parallèle des consulats, un groupe Facebook a également été créé en 2019 : celui-ci regroupe aujourd’hui plus de 18.000 membres à travers le monde entier. Les tintinophiles peuvent dès lors discuter entre eux de divers évènements, échanger des objets de collection et partager ensemble leur passion commune. 

 

Les différents consuls permettent en conséquent de communiquer des informations sur les dernières nouveautés de la saga belge, mais aussi d’organiser des rassemblements pour échanger des pièces entre collectionneurs. Chaque année, les tintinophiles du monde entier se retrouvent début mars pour un grand rassemblement, dans la ville belge de Nivelles.

 

Au-delà de la passion pour la collection, il y a également l’idée de représenter sa région à travers les différents évènements : « Je suis devenu Consul de Syldavie dans les Pays-Basques car je suis fier de ma région, explique Jérémy. Ce qui me permet de lier les deux quelque part : ma passion pour Tintin et pour ma région. Il s’agit d’un objectif commun pour chacun des consuls : présenter sa région et ses cultures à travers l’univers de Tintin, par le biais des divers événements rattachés à l'œuvre d’Hergé. »

 

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024